Mathieu Van der Poel a attaqué à 43 kilomètres de l'arrivée mais le contre d'Alaphilippe, accompagné par Fuglsang, lui a été fatal.

C'est du moins ce qu'on croyait jusqu'à son retour dans les derniers mètres pour s'imposer au sprint. Un final tout à fait incroyable puisque Alaphilippe et Fuglsang avaient encore 30 secondes d'avance à trois kilomètres du but. Mais le Danois n'a plus relayé le Français et les deux hommes se sont regardé. Jusqu'au retour de Kwiatkowski à 700 mètres du but. Le Polonais donnait tout pour sauver son podium mais ce qui restait du peloton était juste derrière, emmené par un Van der Poel qui avait le couteau entre les dents !

Et le Néerlandais, malgré son énorme travail de fin de course, a déposé tout le monde dans les cent derniers mètres pour devancer Simon Clarke et Jakob Fuglsang. 




Revivez l'Amstel Gold Race :