Alors qu'on attendait un duel entre les Danois Mads Pedersen et Soren Kragh Andersen lors de la dernière étape du BinckBank Tour à Grammont, Mathieu Van der Poel a déjoué tous les pronostics en faisant coup double. Cette dernière étape ressemblait à un mini-Tour des Flandres avec de multiples ascensions du Mur de Grammont et du Bosberg.

Alors qu'il n'était qu'à 17 secondes du leader Mads Pedersen au classement général, Mathieu Van der Poel a décidé d'attaquer à 73 kilomètres de l'arrivée, soit au deuxième passage du Mur de Grammont. Accompagné de Florian Sénéchal, ils sont revenus sur l'échappée matinale composée notamment du champion de Belgique (et équipier de Van der Poel) Dries De Bondt.

Mais dans l'ascension suivante du Mur de Grammont, le champion des Pays-Bas est parti tout seul. Il lui restait alors 50 kilomètres à parcourir avec le peloton, pointé à 1'30".

Mais au fil des kilomètres, et même si l'écart a baissé peu à peu, les équipiers de Mads Pedersen, Soren Kragh Andersen et Stefan Küng, les trois premiers du classement général ont dû laisser filer. 

A une vingtaine de kilomètres de l'arrivée, le peloton a explosé. Quatre coureurs sont sortis en contre : Soren Kragh Andersen, Stefan Küng, Oliver Naesen et Sonny Colbrelli. Ils sont revenus à une trentaine de secondes de Van der Poel. 

Revenus très près dans le final, le quatuor n'a pas su boucher les dernières secondes dans les rues de Grammont. Le Néerlandais a fait coup double en remportant la victoire d'étape et le classement général.

Soren Kragh Andersen et Stefan Küng complètent le podium final de ce BinckBank Tour.


En amont de la course, Mathieu Van der Poel a annoncé qu'il serait aiu départ de Liège-Bastogne-Liège ce dimanche.