Le champion olympique, l'Italien Paolo Bettini (Quick Step), a dominé samedi le Tour de Lombardie, dernière classique de la saison cycliste, qu'il a remporté pour la première fois de sa carrière.

Bettini a devancé au sprint ses trois derniers compagnons d'échappée, à l'arrivée des 246 kilomètres à Côme.

L'Italien Gilberto Simoni a pris la deuxième place devant le Luxembourgeois Frank Schleck et l'Italien Giampaolo Caruso.

Le premier peloton a été réglé pour la cinquième place par l'Italien Davide Rebellin.

Toujours porté à l'offensive, Bettini a provoqué l'échappée décisive sur les premières rampes du Ghisallo, à 52 kilomètres de l'arrivée, avec l'apport de Simoni, puis de Schleck, Caruso et de l'Espagnol Carlos Sastre.

Le quintette a abordé la montée de Civiglio, à 20 kilomètres de l'arrivée, avec un avantage de 1 min 15 sec sur le peloton de poursuite avant que Bettini et Simoni lâchent leurs compagnons.

Schleck est parvenu à rejoindre le duo de tête, imité par Caruso à l'approche de la dernière difficulté, le San Fermo della Battaglia. Bettini a attaqué encore à l'approche du sommet sans parvenir à creuser un écart décisif.

Après le retour de Caruso à moins de 2 kilomètres de l'arrivée, le champion olympique a lancé le sprint de loin pour s'imposer logiquement de plus d'une longueur.

Deux semaines après son succès dans le Championnat de Zurich, Bettini (31 ans) a enlevé sa seconde classique de l'année, la huitième de sa carrière.

Professionnel depuis 1997, le Toscan a aussi gagné l'an passé le titre olympique de la course sur route aux JO d'Athènes.

L'Italien Danilo Di Luca (Liquigas), assuré de la victoire dans le ProTour qui se conclut par l'épreuve lombarde, a abandonné à 60 kilomètres de l'arrivée.