Tom Boonen a remporté la 3e étape du Tour d'Espagne. Au terme d'un sprint massif, le sprinter de l'équipe Quick Step a devancé en puissance Daniele Bennati.

Celui-ci s'est consolé en endossant le maillot de leader, grâce au jeu des bonifications.

Boonen a retrouvé la forme et l'envie de gagner. Il n'a pas tardé à en témoigner dans cette Vuelta qui doit lui permettre d'acquérir tous ses moyens physiques en vue du Championnat du monde, couru, tout juste une semaine après la fin de l'épreuve espagnole.

Sa victoire à Cordoba devrait lui permettre aussi d'oublier quelque peu le jugement prononcé ce lundi en Belgique, le privant de permis de conduire pendant deux mois à la suite de deux excès de vitesse constatés au printemps dernier.

Cette troisième manche a été longtemps animée par un seul homme, Manuel Ortega lequel a attaqué dès le tout premier kilomètre. Il a obtenu plus de dix minutes d'avance, mais la fin d'étape, qui comprenait un petit col, lui a été fatale.

A ce moment-là, Paolo Bettini, lui aussi à la recherche de la forme optimale en vue du mondial où il voudrait décrocher un troisième titre, a tenté sa chance. D'abord accompagné par Kolobnev, il est revenu seul sur Ortega qu'il a rapidement distancé. Mais le champion du monde constituait une menace pour le maillot or d'Alejandro Valverde qui a, dès lors, fait rouler ses hommes.

Cette troisième manche a été longtemps animée par un seul homme, Manuel Ortega lequel a attaqué dès le tout premier kilomètre. Il a obtenu plus de dix minutes d'avance, mais la fin d'étape, qui comprenait un petit col, lui a été fatale.

A ce moment-là, Paolo Bettini, lui aussi à la recherche de la forme optimale en vue du mondial où il voudrait décrocher un troisième titre, a tenté sa chance. D'abord accompagné par Kolobnev, il est revenu seul sur Ortega qu'il a rapidement distancé. Mais le champion du monde constituait une menace pour le maillot or d'Alejandro Valverde qui a, dès lors, fait rouler ses hommes.

Bettini, comme d'autres attaquants, Sylvain Chavanel par exemple, a donc été rejoint et c'est un peloton imposant qui s'est présenté en vue du but. L'équipe Liguigas a lancé idéalement le rapide Bennati, Boonen sortant cependant au bon moment de la roue de l'Italien pour le devancer aisément sur la ligne. L'inusable Erik Zabek s'est classé 3e, alors que Greg Van Avermaet était 6e.

Parce qu'il avait pris des bonifications en cours de route et aussi à l'arrivée, Bennati a pris la première place du classement général à Valverde, la Vuelta héritant d'un troisième maillot or en trois jours. L'Italien devance Valverde de 7 secondes, Boonen est 3e à 10 secondes et Pozzato, le premier leader de l'épreuve espagnole, est désormais 4e à 20 secondes.