Après deux défaites consécutives, Tom Boonen a pris sa revanche, hier à Séville, où le champion du monde a battu au sprint son grand rival Alessandro Petacchi. Cette fois, c'est le Britannique Roger Hammond qui a complété le podium.

Le plus étonnant n'est pas que Boonen et Petacchi soient les acteurs du sprint final de la course mais bien qu'ils aient également été les grands animateurs de cette ultime étape de la Ruta del Sol, remportée, elle, par l'Espagnol Carlos Garcia Quesada qui offre à l'équipe belge Unibet.com un nouveau succès de prestige, attendu depuis son coup de force de la première journée, dimanche.

Le porteur du maillot arc-en-ciel et le vainqueur de Milan-Sanremo faisaient en effet partie du groupe de sept hommes qui animèrent la plus grande partie de cette 5e étape. Avec eux, on pointait Manuel Ortega, Erik Dekker, Leif Hoste, Jon Bru et Anton Luengo dans cette échappée qui s'octroya un avantage maximal de 3'40 avant que le peloton ne les rejoigne dans la finale.

Dès lors, l'équipe Quick Step-Inergetic prit ses responsabilités et prépara le futur succès de Boonen, son septième, déjà, cette saison.

La victoire du travail

"Cette victoire est fantastique, a expliqué Tom Boonen. Elle récompense le travail de toute l'équipe, qui a vraiment roulé parfaitement aujourd'hui. Chaque jour nous discutons pour savoir comment être encore plus forts. Aujourd'hui, vous avez vu le résultat. Hier et avant-hier, j'avais commis quelques petites erreurs, dues sans doute à ma nervosité. Aujourd'hui, j'ai lancé le sprint, Petacchi m'a rejoint et dépassé, mais j'ai réussi à le repasser. Ce succès me donne un grand moral pour la suite"

© Les Sports 2006