© EPA

Cyclisme

Cipollini traversera la Belgique en rose

Publié le - Mis à jour le

L’Italien Mario Cipollini (Acqua e Sapone) a remporté au sprint la première étape du Tour d’Italie cycliste, courue dimanche de Groningue à Munster sur la distance de 218 kilomètres. Cipollini s’est aussi emparé du maillot rose de leader grâce aux bonifications.

Le routier-sprinteur italien a devancé la première partie d’un peloton qui s’est divisé à cause d’une chute survenue à trois kilomètres de l’arrivée. L’Italien Michele Bartoli a été l’une des victimes de cette chute collective.

Sur la ligne, Cipollini a réglé deux coureurs australiens, Graeme Brown et Robbie McEwen, lequel a été gêné dans la dernière ligne droite par un écart de l’Italien Giovanni Lombardi qui avait lancé le sprint pour le compte de Cipollini. L’Allemand Danilo Hondo s’est classé quatrième devant son compatriote Sven Teutenberg. Cipollini a enlevé sa 35e victoire d’étape dans le Giro, à 6 victoires du record du champion italien des années 1920 et 1930 Alfredo Binda.

COMME DES CYCLOTOURISTES

En cours de route, le Toscan qui est âgé de 35 ans a empoché les 6 secondes de bonification allouées au vainqueur du sprint intermédiaire appelé Intergiro.

Le peloton a roulé à une allure de cyclo-touriste durant les quatre premières heures (34,6 km/h) avant d’accélérer à l’approche de Munster où le Giro a été accueilli par un très nombreux public. Sur le circuit final, les équipes des sprinteurs ont contrôlé la course avant que la formation de Cipollini ne se porte en tête dans les quatre derniers kilomètres.

Au classement général officieux, Cipollini devance désormais l’Autrichien Matthias Buxhofer. L’Espagnol Juan Carlos Dominguez, qui portait le maillot rose de leader, n’a pas été pointé par les chronométreurs dans le premier peloton.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous