Envoyé spécial en France

Au lendemain de son magnifique exploit et de sa prise de pouvoir à Vichy, Sylvain Chavanel et son équipe Quick Step ont vécu une difficile journée, hier, sur les routes des Monts du Forez, abandonnées petit à petit par la pluie. Dès le départ les attaques ont été incessantes et même quand, après 70 km, huit hommes trouvèrent l’ouverture, les coéquipiers du maillot jaune maintinrent l’échappée à portée de fusil.

Que dans ces conditions, Christian Van de Velde soit parvenu à résister au retour du peloton et à enlever l’étape, relève de l’exploit. "C’est super", expliquait, radieux, le coureur de Garmin, 4e du dernier Tour de France. "C’est la première fois de ma vie que je gagne une course en solitaire, en attaquant (NdlR : il avait lâché ses compagnons à vingt bornes du but)."

Tombé lors du chrono , encore distancé mardi, Van de Velde n’entre plus en ligne de compte pour la victoire finale. Au contraire, Alberto Contador et une dizaine d’autres ont rendu hier à Sylvain Chavanel la monnaie de sa pièce. Le Français a donné des signes de faiblesse dans l’ultime difficulté du jour, la modeste côte de la Rochetaillée. C’est là que Contador, n’écoutant que son panache et son tempérament, a voulu profiter de l’occasion. Il a gagné 27 secondes dans l’aventure.

Pas vraiment de bon augure pour Chavanel, alors que la Course au soleil doit seulement entrer dans le vif de son sujet. "J’étais à la "ramasse"", avouait le coureur de Quick Step qui garde son maillot jaune pour six secondes, Garate ayant pu, lui, accrocher le bon wagon. "J’ai vécu une journée difficile. Mon "cardio-fréquencemètre" indique une moyenne de 155 pulsations, c’est dire. Mais je garde le moral. Je compte bien essayer de gagner une autre étape."

Une déclaration qui sonne aussi le glas des espoirs du Français. "On a vu qui est le meilleur", déclarait Wilfried Peeters, faisant allusion à Contador. "On a respecté le maillot de Sylvain en le défendant toute la journée, mais on va peut-être changer de stratégie. En tout cas, Kevin (Seeldraeyers) aura carte blanche à l’avenir."