Le Russe Dimitri Konyshev (Fassa Bortolo) a remporté samedi en solitaire la quatrième étape du Tour de Suisse, qui s'est disputée sur 220,6 km, entre Widnau et le Gothard.

Il a devancé les Italiens Gilberto Simoni et Wladimir Belli et l'Espagnol Manuel Beltran de 1 minute 57 secondes.

Wladimir Belli est le nouveau leader du classement général, avec 1 seconde seulement d'avance sur Simoni.

Auteur d'une échappée fleuve de 195 kilomètres, Konyshev, 35 ans, a rappelé une fois de plus qu'il était pétri de qualités mais qu'il avait manqué d'abnégation dans les premières années de sa carrière.

Derrière lui, Wladimir Belli et Gilberto Simoni sont parvenus à faire la différence lors de la dernière ascension de 13 km qui empruntait l'ancienne route du col - la Tremola - et ses secteurs pavés.

Dès que le Suisse Oscar Camenzind a lâché prise à 10 km de l'arrivée, la situation s'est décantée en tête de la course. Ses deux équipiers Simoni et l'Espagnol Juan Manuel Garate ont pu attaquer, provoquant la déconvenue du Suisse Alex Zuelle, qui a perdu toute chance de gagner ce tour, en finissant cette étape à 9 minute 29 secondes du vainqueur.

A 5 km de l'arrivée, cinq coureurs se retrouvaient cinq en tête: Belli, Simoni, Garate, l'Espagnol Beltran et l'Américain Lance Armstrong. Le Suisse Beat Zberg, qui avait raté la bonne échappée, se lançant seul en contre, parvenait à rejoindre Armstrong, qui n'a pas suivi le groupe dans les derniers kilomètres.

Garate lâchait prise peu avant l'arrivée, laissant le trio Simoni, Belli et Beltran se battre pour les bonifications.

La journée a donc été particulièrement prolifique pour l'équipe Fassa Bortolo qui a emporté un succès d'étape et a obtenu le maillot jaune.