Cyclisme

L'Italien Damiano Cunego a enlevé samedi pour la troisième fois le Tour de Lombardie, la dernière classique de la saison cycliste disputée sur 242 kilomètres de Varèse à Côme. Cunego, 27 ans, s'est imposé en solitaire sur le bords du lac de Côme, après avoir distancé ses derniers compagnons à une douzaine de kilomètres de l'arrivée.

Pour la deuxième place, le Slovène Janez Brajkovic a devancé le Colombien Rigoberto Uran. Cunego a gagné la course lombarde en 2004, l'année de son succès dans le Giro, et en 2007.

Au cours de cette journée grise, le premier peloton a repris à moins de 25 kilomètres de l'arrivée les derniers rescapés d'une échappée lancée de loin (Santambrogio, Lastras, Rogers, Agnoli, C. Sörensen), renforcée ensuite par les Italiens Michele Scarponi et Stefano Garzelli. Cunego, après avoir sollicité ses équipiers (Szmyd, Ballan), a réagi à un démarrage de l'Américain Chris Horner près du sommet du Civiglio, l'avant-dernière difficulté du parcours à 16 kilomètres de la ligne. Il a emmené avec lui l'Italien Francesco Failli puis l'Espagnol Dani Moreno avant le retour du champion olympique, l'Espagnol Samuel Sanchez, dans la descente très tortueuse.

Cunego, qui avait pris les devants dans cette partie, a abordé l'ultime ascension, le San Fermo della Battaglia, avec une dizaine de secondes d'avance. Dans cette courte montée, il a encore augmenté sa marge pour basculer au sommet, à 5,7 kilomètres de l'arrivée, avec un avantage de 24 secondes sur Uran et Brajkovic, sortis du peloton. Vainqueur de l'Amstel Gold Race en avril dernier, Cunego s'est raté en juillet au Tour de France (abandon) avant de prendre la deuxième place du récent Championnat du monde derrière Alessandro Ballan, son coéquipier.

Au palmarès de la grande classique lombarde, le Véronais rejoint des légendes telles que ses compatriotes Costante Girardengo et Gino Bartali, plus récemment l'Irlandais Sean Kelly (1983, 1985 et 1991).

Deux champions seulement, les "campionissimi" Alfredo Binda (4 victoires) et Fausto Coppi (5), ont fait mieux.