Trois semaines après l'ouverture belge au «Volk», les véritables «trois coups» des «Flandriennes» sonneront aujourd'hui avec la 58e édition d' A Travers les Flandres. Avec les passages dans le Berendries, le Valkenberg, l'Eikenberg, le Vieux-Quaremont ou encore le Patersberg, c'est le début d'une longue répétition avant le «Ronde» qui débute, répétition qui s'étalera encore à Harelbeke, à la Flèche Brabançonne et lors des Trois Jours de La Panne dans les dix jours qui suivent.

Doucement, on entre dans le vif du sujet. Et notre cyclisme se doit de redresser la barre dès aujourd'hui. Et quand on évoque notre cyclisme, on aimerait un tantinet faire abstraction de Quick Step-Davitamon ou de Johan Museeuw et citer les autres, ceux qui promettent monts et merveilles, mais dont l'impuissance est actuellement proportionnelle aux ambitions initiales.

Samedi dernier sur la Via Roma, le premier Belge à l'arrivée fut Nico Mattan en soixante-sixième position! Voilà un résultat malheureusement historique, car il ne s'était pas vérifié depuis la Seconde Guerre Mondiale. Au pire, Raymond Impanis avait terminé vingt et unième à Sanremo en 1952.

Planckaert comme exemple

Jo Planckaert personnifie l'échec des Belges: capable d'accrocher par le passé des 4e (2002), 6e (2000) ou 8e (1999) places dans la «Classicissima», il s'est en revanche fourvoyé l'autre jour (113e), à l'instar d'un Nico Mattan ou d'un Rik Verbrugghe. A la décharge du Calidifontain, on signalera que ses objectifs se situent évidemment ailleurs et que s'il a disputé la «Primavera», c'est pour accumuler les kilomètres et peaufiner la condition en vue des «Ardennaises» et du Giro.

Jo Planckaert, qui termina 3e dans «A Travers les Flandres», et Nico Mattan sont donc en tête de liste des coureurs qui nous doivent une revanche. Mais l'amorce des «Flandriennes» devrait en émoustiller bien d'autres encore, à commencer par les Museeuw, Vandenbroucke et Boonen chez Quick Step, pour poursuivre avec les Van Petegem, Baguet, Eeckhout (lauréat ici en 2001) chez Lotto- Domo, et s'achever éventuellement avec Steels, Capelle et Dierckxsens au sein des Landbouwkrediet-Colnago.

Rayon étrangers, on scrutera avec attention les Cooke, Casper, Kirsipuu, Hoffman, Hincapie, Van Heeswijk, O'Grady, McEwen, Knaven, Baldato ou encore Dekker, qu'on annonce en regain de forme après ses déboires physiques de 2002.

© Les Sports 2003