Cyclisme

Un soigneur occasionnel de l'équipe cycliste BMC, à laquelle appartiennent notamment Cadel Evans et Greg Van Aveermaet, est détenu depuis lundi. Ce trentenaire, originaire de Zonnebeke, a reconnu avoir tenté de faire entrer sur le territoire belge une importante quantité d'EPO.

Il a indiqué que le produit était destiné à une "consommation personnelle" visant à lui permettre de donner un nouveau souffle à sa carrière de cycliste, écrivent jeudi Het Nieuwsblad et De Standaard. La justice a interpellé l'homme au début de cette semaine après la découverte d'un paquet contenant près de 200 doses d'EPO à l'aéroport de Bierset.

Le produit dopant provenait des Pays-Bas et était destiné à la femme du suspect, Sven S. L'enquête a d'abord été lancée à Liège avant de se déplacer vers Ypres. Une perquisition a alors été menée au domicile du suspect, un an et demi après la découverte du paquet, et celui-ci est passé aux aveux.

Au sein de BMC, c'est la surprise. L'équipe employait occasionnellement Sven S. comme soigneur, comme ce fut encore le cas au début en juin lors du Tour de Toscane. Il n'était par contre pas prévu qu'il participe au Tour de France.