Cyclisme À 22 ans, le talentueux Colombien a gagné la Course au soleil. En attendant mieux.

Dave Brailsford, le manager de la Sky, aurait sans doute aimé voir Michal Kwiatkowski gagner Paris-Nice et d’ailleurs la formation britannique fit tout pour que le Polonais s’impose avant de devoir se rendre à l’évidence, samedi, dans les derniers kilomètres du Turini. Cela montait trop vite pour Kwiato qui a montré ses limites, contrairement à Bradley Wiggins ou Geraint Thomas, autres rouleurs devenus grimpeurs et qui ont gagné le Tour de France ensuite.

(...)