© Photonews

Cyclisme

Endeuillée, l'équipe de Weylandt annonce son retrait

BELGA

Publié le - Mis à jour le

L'équipe Leopard Trek a annoncé son retrait du Tour d'Italie cycliste mardi soir, au lendemain du décès de l'un des siens, le Belge Wouter Weylandt, victime d'une chute mortelle lundi lors de la 3e étape.

"Les coureurs de Leopard Trek souhaitent dire qu'il vont quitter le Giro à partir de ce soir (mardi) suite au tragique accident de leur coéquipier et ami Wouter Weylandt", indique l'équipe luxembourgeoise dans un communiqué.

"Nous avons beaucoup de respect pour le Giro et pour le cyclisme mais nous ne pouvons tout simplement pas continuer à courir dans ces circonstances. Nous sommes des athlètes professionnels mais nous pensons que c'est ce qui doit être fait", a expliqué le capitaine de l'équipe, Fabian Wegmann.

La direction et l'encadrement soutiennent "totalement" cette décision, précise le communiqué. "Il revenait aux coureurs de prendre cette décision car ce sont eux qui participent à la course. Nous avons toujours dit que nous soutiendrions leur choix", a déclaré le manageur de l'équipe Brian Nygaard, cité dans le communiqué.

M. Nygaard adresse au passage ses remerciements aux autres équipes, aux organisateurs, aux autorités italiennes et aux spectateurs qui ont manifesté leur sympathie lors de l'étape du jour, neutralisée mardi entre Gênes et Livourne.

Weylandt, 26 ans, s'est tué lundi après-midi dans une chute survenue dans la descente du Passo del Bocco, à 25 kilomètres de l'arrivée à Rapallo. Pour lui rendre hommage, le peloton du Giro a laissé les coéquipiers de Wouter Weylandt franchir en tête la ligne d'arrivée de la 4e étape à Livourne.

4e étape: les coéquipiers de Weylandt à l'avant

Le peloton du Giro a laissé les coéquipiers de Wouter Weylandt franchir en tête la ligne d'arrivée de la 4e étape, mardi à Livourne, au lendemain de la chute mortelle du coureur belge.

La 4e étape du Tour d'Italie a été neutralisée et a pris la forme d'un défilé de 216 km entre Quarto Dei Mille et Livourne au lendemain du décès en course de Wouter Weylandt, a-t-on appris mardi auprès des organisateurs. Un hommage, avec minute de recueillement de l'ensemble de la caravane, sera rendu avant le départ à la mémoire du Gantois. Sur le parcours de l'étape les coureurs pédaleront à tour de rôle en tête du peloton afin de maintenir un rythme suffisamment soutenu.

En fin d'étape, les coureurs de Leopard, formation à laquelle appartenait Weylandt,ont été invités à franchir en tête la ligne d'arrivée. Cette forme d'hommage à l'arrivée avait été rendue pendant le Tour de France 1995 en mémoire de Fabio Casartelli décédé accidentellement dans la descente du Portet d'Aspet. Ses coéquipiers de Motorola parmi lesquels l'Américain Lance Armstrong (futur septuple du Tour) étaient passés les premiers sur la ligne d'arrivée de Pau. Weylandt, 26 ans, a trouvé la mort lundi dans une terrible chute survenue dans la descente du Passo del Bocco.

Le départ de la 4e étape est fixé à 11h40, l'arrivée étant prévue aux alentours de 17h20.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous