Le Tour de France s’installe en Belgique et la Belgique lui fait la fête. Depuis que la célèbre Grande Boucle a décidé de franchir, régulièrement, les frontières de l’Hexagone, en réalité depuis la reprise, en 1947, c’est à notre pays qu’elle a rendu le plus souvent visite.

Pendant toute une période, les années sans passage du Tour en Belgique étaient rarissimes. Et depuis l’an 2000, le peloton de la Grande Boucle y a repris goût : sur les 19 Tours du XXIe siècle, la caravane passe pour la 10e fois sur les routes de notre plat pays.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et le retour du Tour, en 1947, et ses premières infidélités à la France, 75 lignes d’arrivée ont été tracées sur le sol belge, dont 13 en région bruxelloise. Ce week-end, deux nouvelles viendront s’ajouter à la belge histoire de la Grande Boucle…


1947 / Bruxelles

© wikipedia

Première arrivée du Tour en Belgique. Le Français René Vietto s’impose.


1958 / Bruxelles

© photo news

Le départ du Tour de France attire la toute grande foule dans la capitale, l’année de l’Exposition universelle.


1968 / Forest

© belga

Sous la conduite d’Herman Van Springel qui va prendre le maillot jaune, l’équipe belge enlève le chrono par équipes sur les hauteurs du parc Duden, à Forest.


1978 / Bruxelles

© photo news

Sous la conduite des maillots jaune, Jan Raas, et vert, Freddy Maertens, le peloton file vers l’arrivée où le Belge Walter Planckaert (au centre) s’imposera.


1981 / Bruxelles

© belga

Trois étapes du Tour arrivent en Belgique, avec 3 victoires belges, dont 2 pour Freddy Maertens, qui devance ici à Bruxelles le Suisse Freuler, d’un boyau.