Les trois hommes se sont détachés dans dans le col de Romme (avec Kloden) avant que l'Allemand ne craque lors d'une accélération de Contador. Dès le début de course, un certain Jurgen Van Den Broeck partait dans une échappée d'une vingtaine de coureurs, avec notamment Monfort et Hushovd. Le maillot vert a ensuite tenté l'aventure tout seul pour passer les deux premiers sprints intermédiaires du jour en tête.

Une fois sa mission accomplie, le Norvégien était repris dès les premières pentes du col de Romme par Van Den Broeck et Barredo, issus du groupe de 20. Le Belge s'est ensuite échappé, seul, tandis que le peloton se livrait une grande bagarre.

A 4km du sommet du col de Romme, Contador, Kloden et les frères Schleck revenaient seuls sur le coureur de la Silence Lotto. Armstrong, lui, se contentait de contrôler Wiggins, le plus grand danger pour les Astana en vue du contre-la-montre de demain. Le Belge allait craquer après avoir tenté d'accrocher la roue des quatre meilleurs grimpeurs du Tour.

Il a ensuite intégré un groupe dans lequel on retrouvait Wiggins, Nibali, Vande Velde et Armstrong. Le Britanique, 3e au général ce matin, a bien essayé de limiter les dégâts mais Andy Schleck (qui emmenait le groupe de tête) était bien plus fort.

Dans le col de la Colombière, Andy Schleck continuait d'assurer le tempo, bien aidé par son frère. Contador s'accrochait et a même essayé d'attaquer avant, sans doute, d'être ramené au calme par Bruyneel via l'oreillette. Trop tard, le mal était fait puisque Kloden avait été distancé.

Dans la descente vers Le Grand Bornand, on discutait beaucoup entre les Luxembourgeois et l'Espagnol. Finalement, le sprint à trois à bien eu lieu et Frank remporte une nouvelle étape reine, après celle de l'Alpe d'Huez en 2006. Le maillot jaune termine 2e devant le maillot blanc.

Les quatrième et cinquième places reviennent à Nibali et Armstrong qui terminent à 2'18" tandis que Kloden finit 6e à 2'27". Monfort (12e) et Van Den Broeck (16e) terminent ensemble à 6'10". Le Flamand remonte à la 17e place du général alors qu'il figurait dans la bonne échappée lors des trois dernières étapes ! Il est, sans aucun doute, la plus grande satisfaction côté Belge sur ce Tour.

Le top 10 se dessine un peu plus...

Au classement général, Contador est un peu plus à l'abri puisqu'il a désormais 2'26" d'avance sur son dauphin, Andy Schleck. Frank est troisième à 3'25" tandis qu'Armstrong recule à la quatrième place, à 3'55". Kloden (4'44"), Wiggins (4'53") et Nibali (5'09") complètent le top7. Vande Velde, Le Mevel et Astarloza sont dans les dix premiers également et devraient se battre avec Kreuziger et Sastre pour garder leur place.

De son côté, Franco Pellizotti a assuré un peu plus son maillot à pois puisqu'il était lui aussi dans la bonne échappée du jour. Il devrait ramener sa tunique à Paris, sauf accident. Thor Hushovd a également fait une très bonne opération puisqu'il compte désormais trente points d'avance sur Cavendish au classement du meilleur sprinter !

Andy Schleck n'a pas dérogé à la règle et a consolidé son bien lui aussi. Il possède 2'43" d'avance sur Nibali avant le contre-la-montre de demain, qui devrait le pénaliser.