Le Français Hugo Hoffstetter (Israël Start-Up Nation) a remporté le Grand Prix Samyn cycliste (1.1), mardi à Dour, au terme d'une course au final très disputé et dont l'issue s'est décidée au sprint parmi une dizaine d'hommes.

Le Français a signé son 2e succès professionnel après une étape au Tour de l'Ain en 2018.

Hugo Hofstetter, 26 ans, a conservé les lauriers du Grand Prix Samyn dans les rangs français en s'imposant mardi à Dour où il a succédé au palmarès à Florian Sénéchal.

La course hennuyère, qui inaugure traditionnellement le calendrier professionnel en Wallonie, a été lancée par une échappée de 6 coureurs dont l'avantage a culminé à 5:50 dans la première boucle du parcours, avant l'entrée dans le circuit local autour de Dour. Ce groupe de tête était composé de Théo Nonnez (Groupama-FDJ), Wessel Krul (SEG Racing Academy), Adam Kenway (Vitus), Tobias Kongstad (Riwal Readynez), Patrick Haller (Leopard) et du Belge Gianni Marchand (Tarteletto-Isorex).

L'avantage des échappés "matinaux" a fondu dès l'entrée dans les circuits sous l'action d'un groupe d'une trentaine de coureurs qui s'étaient extraits du peloton. Le regroupement s'est produit à l'avant à 71 kilomètres de l'arrivée. Le groupe de tête n'avait pas échappé à, entre autres, Jasper Stuyven, Alex Kirsch et Edward Theuns de Trek-Segafredo et aux hommes de Deceuninck-Quick Step.

Un groupe de chasse est revenu sur la tête de course à 50 kilomètres du but pour former un peloton de quelque 65 coureurs, avec les principaux favoris. Les mouvements et accélérations dans le final ont provoqué un écrémage dans le groupe de tête, réduit à une trentaine d'hommes à 20 kilomètres de l'arrivée. Douze d'entre eux, sans Stuyven mais avec Declercq, Sénéchal, De Gendt, Coquard, Venturini, Kirsch, Van Gestel, Taminiaux et Nizzolo, se sont isolés à l'avant à l'entame des 10 derniers kilomètres. Sénéchal, Kirsch, Nizzolo et De Gendt ont vainement tenté de sortir dans le dernier secteur pavé. Le sprint, inévitable, a donné raison au Français, ancien champion de France espoirs, Hugo Hofstetter (Israël Start-Up Nation). Il a devancé Aimé De Gendt (Circus-Wanty-Gobert) et le Néerlandais David Dekker (SEG Racing Academy).

Hugo Hofstetter, 6e dimanche à Kuurne et qui a signé son 2e succès professionnel et le 3e succès de son équipe en 2020, est le 9e coureur français à remporter le Grand Prix José Samyn.

La course rend hommage au regretté coureur français qui avait inauguré le palmarès en 1968 et était décédé l'année suivante à 23 ans à peine après une chute en course à Zingem.

Revivez la course