Cyclisme Maillot jaune en sursis, Alaphilippe est toujours un des prétendants d’un cercle de plus en plus restreint.

Au sortir des Pyrénées, alors que le peloton s’accorde la seconde journée de repos à Nîmes, où il va découvrir la canicule, Julian Alaphilippe est toujours en tête du classement général. Pourtant, alors que l’étape du Tourmalet, samedi, avait renforcé sa position, celle de Foix-Prat d’Albis, le lendemain, a sans doute pointé les limites du Français en haute montagne. Le maillot jaune semble en sursis mais, derrière lui, à l’exception de Thibaut Pinot, vainqueur du week-end, personne n’affiche une autorité digne d’un futur vainqueur.

(...)