Le cycliste allemand Jan Ullrich, soupçonné d'être impliqué dans un réseau de dopage, a annoncé lundi qu'il mettait fin à sa carrière de coureur professionnel, tout en affirmant n'avoir "jamais triché", lors d'une conférence de presse à Hambourg.

"Je mets fin aujourd'hui à mon activité de cycliste professionnel", a assuré le cycliste âgé de 33 ans. "Je n'ai jamais triché de toute ma carrière", a-t-il toutefois assuré. Le seul vainqueur allemand du Tour de France (1997) n'appartient plus à aucune formation cycliste depuis qu'il a été licencié par T-Mobile pour son implication supposée dans le réseau de dopage sanguin du docteur espagnol Eufemiano Fuentes.

Ullrich a toujours nié connaître le Dr Fuentes, dont le procès doit débuter cet été. L'ancien capitaine de T-Mobile, suspendu quelques heures avant le départ du Tour de France 2006, fait l'objet en Allemagne d'une plainte pour escroquerie instruite par le parquet de Bonn, en l'absence d'une législation antidopage.