"Des objectifs de fin de saison ont été définis dans ce sens, des choix doivent être faits", a écrit le coureur de Deceuninck-Quick Step. "Je vous informe après avoir longuement réfléchi, en accord avec le sélectionneur de l'équipe de France et mon équipe Deceuninck-Quick Step, ne pas être candidat à une sélection pour les prochains JO de Tokyo", a écrit Alaphilippe en dessous d'une photo prise lors des derniers Mondiaux à Imola en 2020.

"C'est une décision personnelle et mûrement réfléchie. Des objectifs de fin de saison ont été définis dans ce sens, des choix doivent être faits. Je serais très fier de porter le maillot de l'équipe de France pour les prochains championnats du monde. Je souhaite bien évidemment le meilleur pour l'équipe qui sera alignée à cette occasion."

La décision de Julian Alaphilippe est la première défection d'un coureur de premier plan pour l'épreuve en ligne olympique messieurs de cyclisme sur route qui est prévue le 24 juillet, soit moins d'une semaine après l'arrivée du Tour de France à Paris.

Les Mondiaux de cyclisme sont organisés en septembre en Flandre, près de deux mois après les Jeux Olympiques.