Les deux dernières étapes doivent avoir lieu samedi et dimanche dans les Alpes-Maritimes. La course ne s'achèvera pas à Nice, où un confinement localisé sera de nouveau mis en oeuvre samedi et dimanche, a annoncé jeudi la préfecture.

Des réunions sont en cours entre l'organisateur ASO et les services de l'État pour "adapter le parcours" de la course après le renouvellement du confinement du week-end dans les communes du littoral des Alpes-Maritimes, a précisé la préfecture dans un communiqué.

"En tout état de cause, ces étapes ne pourront se dérouler qu'en dehors de la zone confinée et à huis-clos", a-t-elle ajouté, excluant de fait une arrivée de la course sur la Promenade des Anglais.

Plus tôt dans la journée, Christian Estrosi, le maire de la Ville de Nice avait demandé que l'arrivée de la dernière étape dimanche sur la Promenade des Anglais soit annulée, en raison des mesures prises pour contrer la pandémie de coronavirus.

"Pour plus de cohérence, je demande également l'annulation de l'arrivée du Paris-Nice telle que programmée", avait répondu Christian Estrosi dans des discussions sur Twitter relatives aux mesures mises en place par la Ville de Nice.

Face à la propagation du virus et de variants, le gouvernement de l'Hexagone a misé sur l'extension de mesures durant le week-end et déjà appliquées depuis deux semaines, notamment, à Nice et son agglomération notamment

Pour plus de deux millions de personnes, cela signifie une attestation dérogatoire pour tout déplacement, et la limite de 5 km et une heure autour du domicile pour prendre l'air.

Christian Estrosi a cependant "souhaité prendre des initiatives pour permettre aux Niçois de traverser ce nouveau week-end : ouvrir la promenade des Anglais aux piétons et aux cyclistes et demander l'extension de 1h à 3h de l'autorisation de sortie pour les activités physiques" a écrit encore le maire de Nice.

L'an dernier, la dernière étape de la Course au Soleil avait été annulée en raison de la pandémie de coronavirus.