Antoine Demoitié est décédé à l'âge de 25 ans des suites de ses blessures encourues lors d'une chute à Gand-Wevelgem, dimanche, selon les informations fournies par la gendarmerie du Nord-Pas-de-Calais, citée par l'AFP. Le jeune coureur liégeois a chuté et a été heurté à la tête par une moto. L'accident a eu lieu à Sainte-Marie-Cappel (Nord), dans les Flandres françaises. Transporté dans un état grave au CHR de Lille, Antoine Demoitié y avait été admis aux soins intensifs. Il est décédé à l'hôpital.

Antoine Demoitié avait rejoint Wanty-Groupe Gobert cette saison en provenance de la formation Wallonie-Bruxelles.

Le Nandrinois avait commencé le cyclisme à 14 ans, entamant sa carrière chez Lotto. Issu du Pôle Continental Wallon (PCW) où il avait évolué chez les jeunes en 2010 et 2011, il était passé dans les rangs de l'équipe continentale wallonne de formation, Idemasports-Biowanze en 2012 où il avait signé trois victoires dont deux au Tour des Carpates et une au Triptyques des Monts et Châteaux.

Il avait signé son premier contrat professionnel en 2012 dans les rangs de l'équipe Wallonie-Bruxelles où il avait fait ses classes jusqu'en fin 2015. Il s'était entre autres classé 2e du GP Stad Geel et 3e du GP de Pont-à-Marcq en 2013, et avait ensuite remporté le Tour du Finistère, comptant pour la Coupe de France. A. Demoitié s'était classé 7e du GP Scherens et de Paris-Bourges en 2014. En 2015, il avait terminé 3e de GP La Marseillaise, il avait remporté la dernière étape du Circuit des Ardennes à Charleville-Mézières, et s'était classé 1e du GP de la Ville de Zottegem. En 2016, il s'était entre autres classé 2e du Dorpenomloop Rucphen (P-B), 11e du Cholet-Pays de Loire. Il participait dimanche à la classique belge Gand-Wevelgem après avoir vécu sa première course du World Tour vendredi au Grand Prix de l'E3 à Harelbeke (69e) où il avait participé à l'échappée matinale.

Un week-end maudit pour le cyclisme belge

Un autre jeune cycliste belge a aussi été hospitalisé dans un état grave ce dimanche. Daan Myngheer, 22 ans a été victime d'un infarctus sur les routes corses du Critérium international. Il est dans le coma au centre hospitalier d'Ajaccio et "le pronostic vital est engagé", a souligné sa formation Roubaix Métropole Lille (3e division).

Antoine Demoitié est le deuxième coureur de la structure de l'équipe pilotée par le manager Jean-François Bourlart à perdre la vie. Rob Goris, qui roulait sous les couleurs de l'équipe Verandas Willems-Accent en 2012, devenue désormais Wanty-Groupe Gobert en 2015, est décédé d'une crise cardiaque le 5 juillet 2012 alors qu'il suivait le Tour de France en tant que consultant pour la VRT.

>>> Découvrez les hommages du peloton suite au décès d'Antoine Demoitié <<<



Commotion cérébrale pour Jens Debusschere

Jens Debusschere a lui aussi chuté lors de la course. L'ancien champion de Belgique souffre de plusieurs blessures et d'une commotion cérébrale suite à sa chute à Gand-Wevelgem, dimanche, a communiqué son équipe Lotto-Belisol.

Jens Debusschere souffre "de muscles froissés, d'une blessure à la jonction entre la clavicule et l'épaule, d'une commotion cérébrale et d'éraflures", a twitté Lotto-Soudal.