L'Américain Lance Armstrong, septuple vainqueur du Tour de France qui aura bientôt 37 ans, a déclaré mardi dans un communiqué qu'il allait reprendre en 2009 sa carrière de cycliste professionnel, avec l'objectif de remporter une huitième Grande Boucle.

Parallèlement à l'annonce de son retour, le champion cycliste a confirmé dans une interview publiée sur l'édition électronique de l'hebdomadaire américain Vanity Fair qu'il allait "essayer de remporter un huitième Tour de France". Il a en outre précisé qu'il communiquerait sur les modalités de son retour à la compétition en 2009, lors d'une conférence de presse le 24 septembre à New York. "Je suis heureux d'annoncer ma décision de reprendre ma carrière de cycliste professionnel afin de faire prendre encore plus conscience aux gens du fléau qu'est le cancer", a déclaré Armstrong, qui avait pris une première fois sa retraite sportive le 24 juillet 2005, jour de son septième sacre sur le Tour de France. "Rien que cette année, environ 8 millions de personnes dans le monde vont décéder du cancer, plus nombreux encore vont souffrir, pas seulement de la maladie mais également des stigmates qu'elle laisse au niveau social (...) Il est temps de traiter ce sujet à un niveau global", a-t-il expliqué.

Eludant la question de l'éventuelle barrière de l'âge, l'Américain, qui aura 37 ans le 18 septembre, a cité l'exemple de la nageuse américaine Dara Torres, sortie de sa retraite des bassins pour décrocher à 41 ans deux médailles d'argent aux JO de Pékin. "Les sportifs âgés sont très performants, posez la question à des physiologistes du sport renommés et ils vous diront que la barrière de l'âge est une légende", a-t-il assuré. Le coureur d'Austin (Texas) a dit qu'il avait pris sa décision de revenir à la compétition en août, lorsqu'il a pris le départ d'une course de mountain bike, l'une des plus dures des Etats-Unis, d'une distance de 160 km, dont il a terminé deuxième.

Lundi, le site internet du magazine spécialisé, VeloNews.com, citant "des sources proches de ce dossier en progrès", avait affirmé qu'Armstrong s'engagerait dans l'équipe Astana et s'alignerait dans cinq courses sur route (Tour de Californie, Paris-Nice, Tour de Georgie, Dauphine Libéré et Tour de France). Une information aussitôt démentie par un porte-parole de l'équipe kazakh.

Mardi matin, le manageur général d'Astana, Johan Bruyneel, qui fut l'ancien directeur sportif des équipes de Lance Armstrong US Postal et Discovery Channel, avait estimé que l'éventuel retour de l'Américain était une "rumeur", tout en laissant la porte ouverte à son ancien champion, imaginant mal "voir Armstrong chez CSC ou Rabobank". Après avoir vaincu un cancer des testicules, Lance Armstrong a remporté le Tour de France sept fois d'affilée entre 1999 et 2005, suscitant à la fois l'admiration, tout particulièrement dans son pays, et des suspicions de dopage qu'il a toujours catégoriquement rejetées.