Le vainqueur du Tour de France cycliste 2011 recevra sur le podium des Champs-Elysées un chèque de 450.000 euros. Au total, ce sont quelque 3,5 millions d'euros qui seront distribués aux meilleurs coureurs du peloton, indiquait jeudi le site internet cyclingnews.

Le dauphin du maillot jaune recevra lui 200.000 euros, alors que celui qui terminera sur la 3e marche du podium partira avec 100.000 euros. Si Jurgen Van den Broeck devait réaliser le même résultat qu'en 2010 (5e), il serait crédité d'un chèque de 50.000 euros. Par contre, si un coureur termine à la 150e place au bout des trois semaines de dur labeur, il ne recevra que 400 euros. Il s'agit bien sûr toujours d'une prime accordée par l'organisateur. Celle-ci s'ajoute donc au salaire mensuel de base des coureurs et vient bien souvent alimenter une caisse commune au sein des équipes, qui répartissent les gains accumulés en fin de Tour.

Une victoire d'étape est elle récompensée par un chèque de 8.000 euros, alors qu'une journée passée en jaune rapporte 7.000 euros.

Les classements annexes sont eux aussi relativement bien rétribués. Le vainqueur final du maillot vert du classement par points reçoit 25.000 euros, tout comme celui du maillot à pois du meilleur grimpeur. La formation terminant première au classement par équipes perçoit 50.000 euros. Enfin le coureur qui se sera montré le plus combatif sur l'ensemble de la Grand Boucle encaissera 20.000 euros.