Les bourgmestres de Flandre Orientale devront également décider s'ils autorisent la présence du public dans les ascensions et les secteurs pavés. Des zones où le public se rassemble généralement en masse pour encourager les coureurs, ce qui ne sera pas possible cette année à cause du coronavirus.

Dans un tel flou, Carine Van Cauter a décidé d'intervenir en obligeant le port du masque. "Avant et après le départ de la course. Le port du masque sera obligatoire sur tout le parcours du Tour des Flandres afin de garantir la sécurité des coureurs et du public", a déclaré Van Cauter à TV Oost.