Surprise ce mardi: Marc Hirschi et le Team DSM se séparaient alors que tous les regards se portaient déjà sur la saison à venir. Ce genre de rupture de contrat (qui durait jusque fin 2021 dans le cas présent) est rare en cyclisme, plus encore au mois de janvier. Un désaccord entre Hirschi et la direction de l'équipe anciennement appelée Sunweb est probablement à la source de ce rebondissement, bien qu'aucune explication officielle n'ait été donnée.

Qu'à cela ne tienne, la grande question du moment est: où va s'engager le prodige suisse ? A 22 ans à peine, il fut l'une des révélations de la saison 2020 et attire de nombreuses convoitises. Seul problème: la plupart des équipes ont bouclé leur budget pour la saison 2021. Ce qui ne devrait pas empêcher les structures les plus solides financièrement de faire un (gros) extra pour saisir cette opportunité unique de recruter l'un des seuls puncheurs capable de rivaliser avec Alaphilippe ou Van Aert. Et cette riche équipe pourrait être UAE Team Emirates, le deuxième plus gros budget du peloton derrière Ineos, si l'on en croît le site spécialisé Wielerfliets, qui cite des "sources proches de l'équipe". Cancellara, l'agent d'Hirschi, semble s'être entendu avec son compatriote Mauro Giannetti, le manager de la formation qui compte déjà quelques stars comme Pogacar, Gaviria, Trentin, Formolo, Costa ou Ulissi et des pépites comme Bjerg ou McNulty.

Vainqueur d'une étape du Tour de France, Hirschi y aurait également remporté le maillot à pois sans une chute malheureuse le jour où Carapaz l'en a dépossédé (avant de le laisser filer chez Pogacar lors du contre-la-montre de la Planche des Belles Filles). Mieux, Hirschi s'est offert trois podiums sur ses trois dernières courses de l'année, et pas des moindres: une médaille de bronze aux Mondiaux, la victoire à la Flèche Wallonne et une deuxième place à Liège-Bastogne-Liège, dont on ne saura jamais si elle n'aurait pas été une première sans l'écart d'Alaphilippe dans son sprint, qui a empêché le Suisse de sprinter correctement. Si sa signature chez UAE se confirme, elle ferait assurément de lui l'un des plus gros transferts de l'hiver.