Mc Ewen prend le large
© EPA

Cyclisme

Mc Ewen prend le large

Publié le - Mis à jour le

L’Autralien Robbie McEwen (Lotto) a remporté in extremis la neuvième étape du Tour de France cycliste, mardi à Guéret. Le champion de France Thomas Voeckler (La Boulangère) a gardé le maillot jaune après cette étape de 160,5 kilomètres qui a donné lieu à un sprint très disputé.

Sur la ligne, la photo-finish a été nécessaire pour départager Robbie McEwen, le Norvégien Thor Hushovd et l’Australien Stuart O’Grady, classés dans cet ordre. Le Belge Tom Boonen, enfermé dans le sprint, n’a pu prendre que la septième place derrière le Français Jérôme Pineau (4e), l’Allemand Erik Zabel (5e) et l’Estonien Janek Tombak (6e).

Les deux coureurs échappés, l’Espagnol Inigo Landaluze et l’Italien Filippo Simeoni, ont été rejoints à moins de 100 mètres de la ligne. Le duo a compté jusqu’à 10 minutes d’avance, à 60 kilomètres de l’arrivée, où les équipes des sprinteurs (Hushovd, Boonen) ont entamé la chasse. L’avance des deux échappés, attardés au classement général, a diminué régulièrement par la suite (5 min 15 sec à 35 km, 2 min 40 sec à 20 km, 1 min 25 sec à 10 km).

Landaluze, dont l’équipe Euskaltel s’était signalée dans les premiers kilomètres (avec Iban Mayo infiltré dans un groupe), s’est classé dixième de l’étape. Dans le sprint, McEwen a réussi à se faufiler le long des barrières pour gagner avec une très mince avance sur Hushovd, au centre de la route. Au classement général officieux, O’Grady a légèrement diminué son retard sur Voeckler, à 2 min 53 sec, avant la grande étape du Massif Central, sur un parcours de moyenne montagne.

McEwen, 32 ans, a enlevé son deuxième succès depuis le départ de Liège après l’étape de Namur. L’Australien, qui porte le maillot vert du classement par points, compte au total cinq victoires d’étape dans la Grande Boucle.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous