L’Australien Robbie McEwen (Lotto-Davitamon) a remporté au sprint la 7e étape du Tour de France disputée vendredi sur 228,5km entre Lunéville et Karlsruhe, en Allemagne.

Vainqueur de sa deuxième étape depuis le début du Tour, McEwen a devancé le Suédois Magnus Backstedt (Liquigas) et l’Autrichien Bernhard Eisel (Française des Jeux).

"Je suis très heureux, également pour mon équipe qui travaille tous les jours pour moi", a déclaré McEwen, qui a signé son douzième succès de la saison et sa septième victoire d’étape depuis ses débuts sur le Tour. "Nous avons contré l’échappée et dans les derniers kilomètres, deux hommes m’ont piloté pour le sprint. Toute l’équipe a fait un travail fantastique.

Premier au classement du maillot vert, le Belge Tom Boonen (Quick Step), qui a chuté en début d’étape, a dû se contenter de la 7e place du sprint. "La chute n’était pas grand chose, mais j’étais mal placé", a commenté Boonen.

L’Américain Lance Armstrong a conservé son maillot jaune de leader.

L’Allemand Fabian Wegmann (Gerolsteiner) s’est illustré devant ses compatriotes en lançant une échappée de 160 kilomètres dans la première côte au programme. Après avoir compté 8.10 minutes d’avance, le coureur de 25 ans a été rejoint par le peloton à 23 kilomètres de l’arrivée.