Il a devancé Gino Mäder (Bahrain Victorious) à 50 mètres de la ligne d"arrivée et Maximilian Schachmann (Bora-hansgrohe). Tiesj Benoot (Team DSM) est sixième et meilleur Belge. L'étape reine de ce Paris-Nice devait initialement partir de Nice mais le confinement strict dans la cité niçoise a poussé les organisateurs à raccourcir la course, initialement prévue sur 166,5 km, vendredi.

Un groupe de 13 coureurs se détachait après la Côte de la Gilette, première difficulté de la journée, avec Thomas De Gendt (Lotto Soudal), Dylan Teuns et Gino Mäder (Bahrain Victorious), Laurens De Plus et Andrey Amador (Ineos Grenadiers), Mattia Cattaneo et Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), Julien Bernard et Kenny Elissonde (Trek-Segafredo), Neilson Powless (Education First-Nippo), Alexey Lutsenko (Astana-Premier Tech), Anthony Perez (Cofidis) et David De La Cruz (UAE Emirates).

Pointé à un peu moins de trois minutes, le peloton se mettait en route à l'approche des 50 derniers kilomètres. Devant, Anthony Perez, assuré de remporter le classement du meilleur grimpeur avec les points acquis samedi, était le premier à lâcher. Dans la montée vers La Colmiane, Bennett, De Gendt et De Plus étaient également repris par le peloton.

Le groupe de tête était finalement réduit à trois coureurs: Mäder, Elissonde et Powless tandis que Simon Geschke (Cofidis) sortait du peloton et rattrapait Teuns, distancé par le trio de tête. À 7 kilomètres de l'arrivée, Mäder plaçait une accélération et seul Powless parvenait à le suivre.

Deux kilomètres plus loin, le Suisse tentait sa chance en solitaire et semblait résister au retour des favoris mais était dépassé par Primoz Roglic à 50 mètres de la ligne d'arrivée. Un coup dur pour Mäder qui devait se contenter de la deuxième place devant Maximilian Schachmann, troisième. Tiesj Benoot est sixième et meilleur Belge.

Au général, le Slovène conserve le maillot jaune avec 52 secondes d'avance sur Schachmann et 1:11 sur Aleksandr Vlasov (Astana-Premier Tech). Tiesj Benoot gagne deux place et se classe 5e à 1:34 de Roglic.

Dimanche, la Course au Soleil se terminera avec la huitième et dernière étape. Prévue initialement autour de Nice avec une arrivée sur la Promenade des Anglais, cette dernière partira finalement du Plan du Var avec une arrivée à Levens au bout de 92,5 k de course.