La 17e étape du Tour d'Espagne est partie sur les chapeaux de roue.

Sur papier, le peloton devait effectuer une longue étape de transition entre Aranda de Duero et Guadalajara (220 km) mais le fort vent de côté en a décidé autrement.

Dès le départ de cette étape, la formation Deceuninck-Quick Step, en grande spécialiste, a décidé de mettre en route. Résultat: le peloton explose en deux groupes. Dans le premier, on retrouve quasiment toute la formation belge dont Gilbert et Knox mais aussi et plus important, Nairo Quintana, 6e du classement général à 7'43" du maillot rouge Primoz Roglic. Les Belges Dylan Teuns, Tosh Van der Sande, Tim Declercq ou encore Wilco Kelderman, 8e du général, étaient également présents à l'avant.

L'écart est monté aux alentours de 6 minutes avant de redescendre à 4'30" dans les 25 derniers kilomètres. Mais, en manque d'équipiers, les principaux leaders,piégés dans le second groupe ont concédé une bonne minute dans les derniers kilomètres.

Cette étape complètement folle s'est jouée entre les hommes du groupe de tête dans l'ultime faux-plat montant. Après une attaque de Stybar, Bennett a lancé son sprint de très loin mais s'est fait remonter par Philippe Gilbert dans les 100 derniers mètres.

Il s'agit de la deuxième victoire du Wallon sur cette Vuelta après la 12e étape à Bilbao.

Au niveau du classement général, Nairo Quintana fait la grosse opération du jour. Présent dans le premier groupe, il reprend 5'20" aux autres favoris à la victoire finale et remonte à la deuxième place au classement général.


Le fil de l'étape

- 13h50: L'écart augmente rapidement aux alentours d'1'30" en faveur des hommes de tête et ne fait qu'augmenter dans les 100 premiers kilomètres de l'étape pour atteindre 4'30" à 120 kilomètres de l'arrivée.

- 14h10: À cause du vent de face, les deux groupes perdent sans cesse des éléments mais l'écart reste stabilisé autour de 4'30" entre le groupe de tête dans lequel figure toujours Quintana et le premier peloton, dans lequel se retrouvent tous les autres favoris. Il n'y a plus qu'une trentaine de coureurs dans le groupe maillot rouge.

- 14h13: Thomas De Gendt, Tosh Van der Sande ou encore Pierre Latour qui étaient présents à l'avant ont été lâchés. L'écart entre le groupe de tête et le groupe maillot rouge augmente encore. 4'50" désormais. Un deuxième peloton est pointé à 5'10".

- 14h26: Il reste 100 kilomètres. Le groupe de Nairo Quintana continue de gagner du temps sur le groupe des principaux favoris qui est pointé à 5'15". Le Colombien est virtuellement 2e du classement général.

-14h38: 6 minutes ! C'est l'écart qui sépare désormais le groupe Quintana et le groupe maillot rouge. Le coureur Movistar se rapproche à 1'40" de Roglic au classement général !

- 14h50: L'écart diminue à 5'40". Dans le groupe de tête, beaucoup de coureurs fatigués ne passent plus de relais alors que dans le groupe maillot rouge, les équipe Jumbo-Visma, Bora-Hansgrohe, Astana et UAE collaborent parfaitement.

-15h00: L'écat continue de diminuer pour les hommes de tête: 5'20". Le maillor rouge s'éloigne pour Nairo Quintana.

- 15h15: L'écart remonte légèrement autour de 5'30" à 53 kilomètres de l'arrivée alors qu'ils sont de moins en moins nombreux à rouler à l'avant. Les équipiers de Quintana, Kelderman et Knox font la majeure partie du travail devant alors que ce sont les Astana qui sont le mieux représentés dans le groupe Roglic. Celui-ci ne possède plus qu'un seul équipier.

- 15h26: Le parcours est plus vallonné dans les 50 derniers kilomètres de l'étape. Fabio Jakobsen en fait les frais. Deceuninck-Quick Step va-t-elle tout mettre sur Gilbert ? L'écart est toujours de 5'30".

- 15h31: Movistar roule au peloton ! Alors que Quintana reprend énormément de temps, ce sont ses coéquipiers qui accélèrent au peloton. Résultat, l'écart tombe autour de 4'50". Mais cela a au moins le mérite d'éliminer de nombreux équipiers de Roglic, Lopez et Pogacar.

- 15h47: Le groupe maillot rouge explose ! Sous l'impulsion de Marc Soler, ils ne sont plus que cinq à l'avant : Valverde, Roglic, Pogacar, Majka et Lopez. L'écart est de 4'35" désormais mais les Movistar ne vont probablement pas continuer à rouler si cela continue.

- 16h00: Le groupe maillot rouge s'est reconstitué mais Roglic ne possède plus aucun équipier. Ce sont les Astana qui font le travail. L'écart augmente de nouveau aux alentours de 4'50".

- 16h08: Moins de 10 kilomètres avant l'arrivée. L'écart est repassé au-dessus de 5 minutes. C'est un duel Movistar - Astana pour le moment dont profitent pour l'instant Roglic et Pogacar qui eux ne possèdent plus un seul équipier.

- Victoire De Philippe Gilbert !