Il a fait son travail après avoir été dans le grand groupe pendant quelques kilomètres et avoir effectué beaucoup de travail pour l'équipe. Evenepoel n'a pas pris de risques inutiles et a terminé à la 113e place, à 1:19 du vainqueur Tim Merlier. Il prendra probablement le départ du Baloise Belgium Tour mercredi prochain. Il a remporté la dernière édition de cette course à étapes.


"Le sentiment était très bon. Nous avons contrôlé avec l'équipe en fonction de Mark Cavendish. Je viens d'apprendre qu'il a fini deuxième avec une petite différence. C'est dommage. Mais quand on regarde le peloton des coureurs qui ont pris le départ ici, il a sprinté avec les meilleurs. C'est génial pour lui et pour l'équipe. C'est agréable de travailler pour lui. C'est dommage qu'il n'ait pas gagné", a déclaré Remco Evenepoel. C'était la première course d'Evenepoel depuis son abandon du Giro le 26 mai au soir de la 17e étape du Giro, après une sérieuse chute en descente.
"Il faisait chaud et cela a rendu les choses assez difficiles. L'attaque surprise de Lotto Soudal a un peu ouvert la course. Je ne sais pas ce qui s'est passé derrière nous, mais on nous a dit d'aller à toute vitesse. C'est ce que nous avons fait. J'ai passé un bon moment et c'est le plus important. Le sentiment aujourd'hui était bon, meilleur que pendant ma deuxième semaine dans le Giro. C'est un signe que j'ai bien récupéré. Nous allons maintenant discuter si je vais prendre le départ du Baloise Belgium Tour. Mon sentiment est que je le ferai. Ce serait également avec plus ou moins le même groupe qu'aujourd'hui. J'ai hâte d'y être."