"Rien à faire contre Devolder"
© Photo News

Cyclisme

"Rien à faire contre Devolder"

E. d.F.

Publié le - Mis à jour le

Ce n’est pas encore l’euphorie, mais la performance d’ensemble des Silence-Lotto leur a redonné un peu le sourire. "Il y a eu pire comme contre-performances cette saison, en effet , reconnaissait Marc Sergeant. Mais il faut être honnête, contre ce Devolder-là, il n’y avait rien à faire. Tout le monde a essayé de le suivre sur l’Eikenmolen, mais personne n’en a été capable. D’ailleurs, nous n’avons jamais été en position de gagner la course, mais toutes les autres équipes également. Cela dit, la troisième place de Gilbert est belle. "

Le Liégeois a été le plus costaud de son équipe, mais tour à tour, les huit Silence sont apparus aux avant-postes, notamment Leif Hoste qui se lança assez tôt à l’attaque. Le triple deuxième du "Rond e" se glissa dans l’échappée à 80 km du but.

Le Flandrien allait repartir ensuite sur le Berendries avec Chavanel et Quinziato avant de se faire reprendre. "Je regrette d’avoir attaqué de si loin, expliquait Hoste après la course. Mais avec ce bon temps, ça pouvait aller au bout. J’attaquais bien, mais pour gagner le Ronde, il faut être super. Ce fut une course tactique et bizarre, mais le vainqueur a mérité son succès. Stijn était le plus fort."

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous