Rien que de bons clients

Cyclisme

DANIEL STRIANI

Publié le

Rien que de bons clients
© EPA

ÉCLAIRAGE

En l'absence du double Champion du Monde de la spécialité, Ullrich, mais aussi d'un garçon doué pour ce type d'épreuve comme l'est incontestablement Armstrong, les esprits chagrins pourraient croire que le Mondial de CLM est dévalorisé. A l'autopsie, rien n'est plus faux, car le plateau a de la gueule. Voyons d'ailleurs à quoi il ressemble de plus près.

Dauphins d'Ullrich à Lisbonne, Millar et Botero peuvent-ils s'inscrire comme les candidats avoués à la succession de l'Allemand? Pas sûr! Millar n'a plus remporté un chrono depuis plus d'un an (c'était au Tour d'Espagne 2001) et sa meilleure place cette année a été obtenue à Cordoue, sur la Vuelta, où Aitor Gonzalez lui mit une minute pleine dans la vue. Au Tour de France, à Macon, l'Ecossais termina 4e derrière Armstrong, Rumsas et Bodrogi. Quant à Botero, tout le monde a en mémoire son numéro de Lorient sur la Grande Boucle, où le Colombien (vainqueur aussi d'un chrono sur le Dauphiné Libéré) devança Armstrong mais, depuis, c'est le calme plat comme le prouve sa modeste 4e place à Madrid pour le chrono de clôture de la Vuelta. A propos de Vuelta, il est clair qu' Aitor Gonzalez, le dernier jersey de oro, débarque dans le Limbourg après avoir fait un malheur à Cordoue et à Madrid. Plus tôt dans la saison, il avait déjà frappé fort dans un CLM du Giro à Monticello Brianza, en réglant Hamilton.

Spécialité allemande?

Mais le titre mondial pourrait tout aussi bien demeurer en Allemagne.

Uwe Peschel et Michael Rich l'impossible. Lauréat du GP des Nations, Peschel a aussi glané le GP de Karlsruhe en compagnie de... Rich. Ce dernier, vice-champion du monde à Plouay derrière Gonchar, ne boucla, lui, le GP des Nations qu'en 4e position à plus d'une minute de son compatriote.

Cinquième à Lisbonne, mais médaille de bronze douze mois plus tôt à Plouay, Laszlo Bodrogi est un autre client. Sur le Tour, le champion de Hongrie termina 5e à Lorient et 3e à Macon. Puis, il fit main basse au GP Eddy Merckx en duo avec Fabian Cancellara. Le Suisse, parlons-en: double champion du monde juniors en 99 et 2000, et maillot arc-en-ciel espoirs à Lisbonne en 2001, Cancellara (qui roulera pour Fassa Bortolo en 2003) est coulé dans le moule du CLM. A cette caste de favoris, il convient d'ajouter des underdogs tels que Belohvosicks, Petrov (vainqueur du Tour de l'Avenir cette année et champion du monde espoirs à Plouay), Igor Gonzalez de Galdeano, Moreau, Nuttli ou les Australiens O'Neill et Rogers.

Alors, dévalorisé ce Mondial? Que nenni!

© Les Sports 2002

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous