Image étonnante au Tour de Dubaï: le sprinteur de l'équipe Quick Step Marcel Kittel saignant de l'arcade alors qu'il n'était pas tombé au préalable. 

Selon le manager de l'équipe, Patrick Lefevere, le coureur allemand aurait été frappé par un cycliste de chez Astana !

C'est une affaire qui fait grand bruit dans le monde cycliste. Marcel Kittel aurait reçu un coup d'un coureur d'Astana lors de la troisième étape du Tour de Dubaï. C'est ce qui aurait provoqué l'entaille dans son arcade sourcilière gauche, explique le manager de l'équipe Quick Step, Patrick Lefevere.

Sur Twitter, le Belge s'est empressé de dénoncer cet acte antisportif et a demandé au jury de l'épreuve de prendre ses responsabilités.