Après avoir nié avoir eu recours au dopage lors de l'annonce de son contrôle positif à l'EPO mercredi, Roy Sentjens a reconnu vendredi sur son site internet s'être dopé et annonce mettre un terme immédiat à sa carrière. Le coureur de Milram, 29 ans, a disputé mercredi dernier sa dernière course lors de la 11e étape du Tour d'Espagne.

"Je n'ai pas demandé l'analyse de l'échantillon B, car je sais ce que cela contient", explique-t-il. "Je sais que j'ai blessé beaucoup de monde, et je veux m'excuser auprès de ce qui croyait en moi. J'ai commis des erreurs et j'en supporte les conséquences. J'ai commis la plus grosse erreur de ma carrière", raconte-t-il en détails.

"Je me suis laissé submerger par la pression et les attentes que moi-même et d'autres ont placées en moi. Je voulais un contrat, j'ai une nouvelle maison, un fils, une voiture et je voulais démarrer une nouvelle vie. C'est là que j'ai fauté. En un éclair, j'ai pris la voiture, jusqu'à Barcelone. Je l'ai parquée dans le centre. J'étais prêt à faire plusieurs pharmacies où j'aurais pu trouver de l'EPO. Dès la deuxième, j'avais ce qu'il me fallait. Je suis rentré à la maison, je ne vous dis pas tout ce qui me passait par la tête. Le 16 août, j'ai eu ce contrôle. Je savais déjà que c'était foutu, mais je ne pouvais en parler à personne."

Milram a annoncé la fin de ses activités à la fin de la saison par manque de candidat repreneur après la fin du partenariat annoncé de Milram Nordmilch. D'origine néerlandaise né à Neerpelt et naturalisé belge en 2005, Roy Sentjens a été provisoirement suspendu mercredi suite à la réception d'un rapport en provenance du Laboratoire - accrédité par l'AMA - de Cologne indiquant un résultat d'analyse anormal (présence d'EPO recombinante) dans un échantillon d'urine prélevé lors d'un contrôle hors compétition le 16 août. La suspension est provisoire jusqu'à ce que la Royale Ligue Vélocipédique Belge (RLVB) détermine si celui-ci a effectivement commis une infraction au Règlement Antidopage de l'UCI.

En 9 années professionnelles au sein des formations Rabobank (2002-2006), Predictor-Lotto (2007), Silence-Lotto (2008), puis Milram, Roy Sentjens a décroché 4 victoires. Sa principale victoire est la semi-classique Kuurne-Bruxelles-Kuurne en 2003.