Chronologie des événements et révélations qui ont conduit le groupe Deutsche Telekom à mettre un terme mardi à sa présence dans le cyclisme professionnel.

. printemps 2006: Jan Ullrich est soupçonné par la presse, en Allemagne et en Espagne, d'être un client d'Eufemiano Fuentes, le médecin espagnol au coeur d'un réseau de dopage sanguin utilisé par des coureurs de renom.

. 30 juin 2006: T-Mobile exclut Ullrich et Oscar Sevilla de l'équipe qui doit prendre le départ du Tour de France 2006 le lendemain. Son mentor et directeur sportif, Rudy Pevenage, est suspendu avec effet immédiat, puis licencié.

. 21 juillet 2006: Licenciements d'Ullrich et Sevilla "au vu des informations fournies par les enquêteurs".

. 30 juillet 2006: T-Mobile se sépare de son directeur sportif, Olaf Ludwig, en invoquant "un manque de confiance" à son égard. Le nouveau patron, l'Américain Bob Stapleton, est un nouveau venu dans le cyclisme, qui met en place un programme de surveillance interne des coureurs "sans précédent".

. 3 avril 2007: L'analyse des échantillons de salive d'Ullrich, ordonnée par le parquet de Bonn, confirme que le sang saisi chez le Dr Fuentes est celui du coureur allemand.

. 30 avril 2007: Dans ses "Mémoires d'un soigneur", Jef d'Hont accuse les médecins Lothar Heinrich et Andreas Schmid d'avoir procédé à des injections d'EPO. Il incrimine également Ullrich et surtout Bjarne Riis, "accro à l'EPO" lors de sa victoire dans le Tour-1996.

. 21 mai 2007: Bert Dietz est le premier ancien coureur de Telekom à passer aux aveux. Il sera imité par six autres coureurs, dont Erik Zabel, Riis et Rolf Aldag, directeur sportif de T-Mobile depuis l'automne 2006.

. 23 mai 2007: Les Dr Heinrich et Schmid reconnaissent avoir participé à des opérations de dopage.

. 19 juin 2007: L'Ukrainien Serhiy Honchar est licencié par T-Mobile, qui l'avait écarté de l'équipe participant au Tour d'Italie, car son bilan sanguin était "anormal".

. 18 juillet 2007: La Fédération allemande annonce que Patrik Sinkewitz a été contrôlé positif à la testostérone lors d'un stage précédant le Tour de France. Il reconnaîtra fin juillet s'être dopé pour améliorer sa récupération. L'annonce de son contrôle positif conduit les chaînes de la télévision publique allemande à cesser la retransmission du Tour de France.

. 9 août 2007: Après plusieurs semaines de réflexion, T-Mobile décide de poursuivre son partenariat avec son équipe cycliste, mais pose ses conditions et avertit qu'au prochain cas de dopage, le contrat sera rompu.

. 4 septembre 2007: L'Italien Lorenzo Bernucci est licencié après l'annonce de son contrôle antidopage positif à la sibutramine, un coupe-faim.

. 13 septembre 2007: La justice allemande établit qu'Ullrich a versé en 2004 25.000 euros à Eufemiano Fuentes.

. 24 octobre 2007: Patrik Sinkewitz est entendu par la commission de discipline de la Fédération allemande. L'ancien coureur de T-Mobile incrimine l'encadrement de son ancienne équipe.

. 3 novembre 2007: Dans un entretien au magazine Der Spiegel, Sinkewitz révèle notamment que les médecins de T-Mobile lui ont fait des transfusions de sang après la première étape du Tour-2006, deux jours après l'exclusion de son leader, Ullrich. Le parraineur de l'équipe annonce qu'il réfléchit à nouveau à la poursuite de son partenariat.

. 27 novembre 2007: T-Mobile annonce qu'il met un terme à son parrainage dans le cyclisme.