Quelques heures après l'annonce du test positif au Covid-19 de son leader le Néerlandais Steven Kruijswijk, synonyme d'abandon, la formation néerlandaise Jumbo-Visma a décidé de se retirer du 103e Tour d'Italie cycliste au lendemain de la première journée de repos. Elle a fait connaître sa décision avant le départ de la 10e étape mardi sur son compte Twitter. Outre Steven Kruijswijk, Koen Bouwman, Antwan Tolhoek, Jos van Emden, Tobias Foss, Chris Harper, Tony Martin et Christoph Pfingsten participaient au Giro 2020.

Pas moins de quinze coureurs ont renoncé à poursuivre l'épreuve. L'équipe australienne Michelton-Scott, dont le leader Simon Yates avait lui aussi été contraint à l'abandon samedi dernier à la suite d'un test positif, a aussi pris la décision de quitter l'épreuve mardi matin. Quatre membres de son encadrement ont subi un test positif lundi.

Du côté de Michelton-Scott, ce sont Jack Haig, Lucas Hamilton, Michael Hepburn, Damien Howson et Cameron Meyer qui n'ont pas pris le départ mardi.

L'Australien Michael Matthews (Sunweb), lui aussi positif, a été contraint à l'abandon.

L'Américain Lawson Craddock (EF Pro Cycling) est le 15e coureur à ne pas avoir repris la course au départ de la 10e étape mardi midi à Lanciano. Au total 31 abandons ont d'ores et déjà été enregistrés dans ce Giro 2020.

L'inquiétude que nourrissaient les organisateurs en raison de la propagation du Covid-19 en Italie semble de plus en plus justifiée et la menace de voir le Giro interrompu avant son arrivée prévue le 25 octobre à Milan semble de plus en plus réelle.


Mardi à partir de midi, le peloton doit parcourir 177 km entre Lanciano et Tortoreto.

© AFP



Kruijswijk: "Je me sens juste en forme"

Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) est l'un des deux coureurs qui ont été testés positifs au Covid-19 lundi lors de la première journée de repos du 103e Tour d'Italie cycliste et qui doivent quitter la course mardi. Le Néerlandais de 33 ans ne s'attendait pas du tout à être contaminé car il est asymptomatique. Kruijswijk a appris la nouvelle de son test positif mardi matin. "Je me sens juste en forme. Je n'arrive pas à croire que je l'ai eu. C'est une très grande déception de recevoir cette nouvelle. Au sein de l'équipe, nous prenons de nombreuses mesures et il est dommage que je doive quitter le Giro de cette façon".

Kruijswijk était onzième du classement général, à 1:24 du leader Joao Almeida, et selon son équipe, il était "déterminé à gagner ce Giro d'Italie". Les autres coureurs et membres du personnel de l'équipe Jumbo-Visma ont été testés deux fois négatifs et ont été autorisés à poursuivre le Giro. Cependant, ils ont également décidé de se retirer de la course.

Blessé à l'épaule à la suite d'une chute dans le Dauphiné, Kruijswijk avait déjà dû renoncer à disputer le dernier Tour de France.