Tom Boonen a confirmé ce dimanche son succès de vendredi dans le GP E3. Notre compatriote s'est imposé au sprint à Wevelgem devant Peter Sagan et Matti Breschel. C'est le troisième succès de Tornado Tom dans la semi-classique flandrienne.

Le soleil était encore au rendez-vous pour la troisième semi-classique de préparation avant la grand messe du dimanche 1er avril, le Tour des Flandres. Le parcours de Gand-Wevelgem devait logiquement couronner un sprinteur puisque les difficultés étaient moins nombreuses qu'à Harelbeke. Mark Cavendish, Tyler Farrar, Matthew Goss, John Degenkolb, Oscar Freire, André Greipel et Daniele Bennati étaient quelques uns des noms les plus souvent cités pour la victoire aux côtés de Tom Boonen et d'Oscar Freire qui s'étaient adjugés les deux premières places vendredi.

Neuf hommes avaient décidé de profiter des températures printanières pour fausser compagnie au peloton. Les Belges Stijn Neirynck (Topsport Vlaanderen, Koen Barbé (Landbouwkrediet) et Kevin Van Melsen (Verandas Willems), les Français Yuriy Krivtsov (Lampre) et Julien Fouchard (Cofidis), l'Espagnol Jon Izaguirre (Euskaltel), le russe Vladimir Isaischev (Katusha) , le Danois Anders Lund (Saxo Bank) et l'italien Thomas Bertoloni (Farnese). Ces coureurs vont compter 9:10 d'avance au pied des premiers monts. Lors du deuxième passage du Casselberg, l'équipe GreenEdge de Matthew Goss accélérait pour provoquer des bordures. Certains favoris dont Philippe Gilbert ou Oscar Freire se faisaient surprendre, mais ils parviendront à revenir en tête du peloton.

Devant, la sélection s'opérait parmi les neuf fuyards. Izagirre et Lund profitaient de la première ascension du Mont Kemmel pour abandonner leurs compagnons. Derrière, Pozzato faisait l'ascension en tête du peloton, mais sans que cela ne mette en difficulté certains sprinteurs.

Dans le second passage de la côte, Breschel accélérait le tempo et un petit groupe se dégageait dans la descente. Parmi les victimes, on retrouvait Philippe Gilbert, dont l'état de forme est toujours préoccupant, André Greipel, John Degenkolb et surtout Mark Cavendish. Devant les Sagan, Freire, Boassen Hagen, Breschel, Bennati étaient de la partie. Sous la conduite de l'équipe Omega-Pharma, ce petit monde fonçait en direction de Wevelgem en distançant Cavendish et consorts et en rattrapant les derniers échappés matinaux. Dans la dernière ligne droite, c'est Freire et Sagan qui lançaient le sprint, mais Boonen, plus puissant, les débordait pour terminer avec un bon vélo d'avance.

Après son succès en 2004 et l'année dernière, Tom Boonen s'impose une nouvelle fois dans la semi-classique de Flandre orientale. L'anversois partira avec la pancarte de grand favori pour le Tour des Flandres. Un Ronde 2012 New Look puisque le final a été complètement changé avec le déplacement de l'arrivée de Meerbeke à Audenarde. L'ancien champion du monde devra faire face à la concurrence de Fabian Cancellara qui a encore montré aujourd'hui qu'il faudra bien s'accrocher pour suivre son sillage.

Cette semaine, les spécialistes des flandriennes se testeront une dernière fois à l'occasion des 3 jours de La Panne dont le départ sera donné mardi.