Le Belge était en tête aux côtés de Victor Campenaerts dans les derniers kilomètres avant la chute de ce dernier.

Remco Evenepoel (Deceunick - Quick-Step) a décroché son premier succès individuel chez les professionnels en remportant jeudi la 2e étape du Baloise Belgium Tour (2.HC), disputée sur 180,8 km entre Knokke-Heist et Zottegem. Le champion du monde juniors s'est imposé en solitaire avec 42 secondes d'avance sur son coéquipier néerlandais Fabio Jakobsen et Tim Merlier (Corendon-Circus).

C'est le premier succès dans le peloton professionnel pour le coureur belge de 19 ans, passé pro à la fin de la saison dernière sans être passé par la case espoirs. Evenepoel, champion du monde et d'Europe sur route et contre-la-montre l'an dernier en juniors, avait déjà enlevé les Hammer Series ce week-end aux Pays-Bas avec son équipe Deceunick - Quick-Step.

Evenepeol était détaché du peloton en compagnie de Victor Campenaerts (Lotto Soudal) mais le recordman de l'heure a chuté à 6 km de l'arrivée, laissant Evenepoel filer vers la victoire.

Vendredi, un contre-la-montre de 9,2 kilomètres dans les rues de Grimbergen sera au programme de la 3e étape. Samedi, l'étape reine aura Seraing pour lieu d'arrivée et de départ. C'est sûrement lors de ces 151,1 km et des ascensions de la Rue Aux Deux Croix, de la Côte de la Vecquée, de la Côte du Maquisard, de La Redoute, de la Rue de Lincé, de la Côte Les Forges et de la Côte de Roche Aux Faucons que les costauds devront faire la différence. Toutefois, la dernière des sept montées du jour se situe à plus de 50 km de l'arrivée.

Dimanche, l'ultime étape entre Tongres et Beringen (158,4 km) offrira une nouvelle chance aux sprinteurs de s'illustrer.

Vainqueur des deux dernières éditions du Baloise Belgium Tour, l'ancien Tour de Belgique, Jens Keukeleire (Lotto Soudal) ne défend pas son titre, lui qui est engagé cette semaine au Critérium du Dauphiné.