Ce mardi sonnait l'heure de la rentrée pour Remco Evenepoel à l'occasion de la première étape du Tour de Burgos. Sur un parcours légèrement vallonné mais surtout exposé au vent, la finale de l'étape a été très intense.

A un peu plus de 40 kilomètres de l'arrivée, sous l'impulsion du champion du monde Mads Pedersen, de son équipe Trek-Segafredo et des équipiers de Remco Evenepoel, le peloton a explosé.

Mais après cette première explication, une grande partie du groupe s'est reformée. L'occasion pour Evenepoel de tenter sa chance à plus de 35 kilomètres de l'arrivée. S'il a rapidement pris 45 secondes sur le peloton, le Brabançon n'a rien pu faire seul face au vent et s'est relevé une dizaine de kilomètres plus loin alors que le peloton avait à nouveau accéléré.

Au final, c'est l'Autrichien Felix Grossschartner qui remporte la première étape après être sorti dans le dernier kilomètre. Par la même occasion, il s'empare du maillot de leader. Malgré son effort, Evenepoel prend la 10e place de l'étape.