L'UCI a reçu de nombreuses informations des autorités françaises en rapport avec l'assouplissement de la mesure dans le cas de contamination au Covid-19. Les équipes seront exclues si deux cas positifs sont détectés en sept jours au sein d'une même formation qu'il s'agisse de coureurs ou de membres de l'encadrement.

L'UCI avait assoupli vendredi les règles pour les grands tours et avait déclaré qu'une exclusion n'interviendrait qu'après deux cas concernant des coureurs au cours d'une même période de sept jours.

Les nouvelles règles précisées samedi matin n'affectent cependant pas Lotto Soudal qui a renvoyé quatre personnes (dont deux avec un test non négatif) chez eux jeudi soir. L'équipe est autorisée à prendre le départ de la première étape. Son attaché de presse a confirmé cette décision samedi en fin de matinée.

Lotto Soudal s'élance avec "zéro" cas positif de coronavirus

Le Lotto Soudal aborde le Tour de France samedi avec "zéro" cas d'infection au Covid-19. "Nos deux tests "non négatifs" datent d'avant le début du Tour", a détaillé l'attaché de presse de la formation cycliste belge Philippe Maertens. "La règle des deux (cas positifs synonyme d'exclusion de l'équipe, NDLR) ne commence qu'aujourd'hui. C'est la règle de l'UCI. Au fait, nous avons fait refaire le test de la personne ayant un résultat "suspect". Il est maintenant négatif".

Toute l'équipe et l'encadrement de Lotto Soudal ont été testés au coronavirus pour la première fois six jours avant le début du Tour. Tous les coureurs et le staff ont obtenu un résultat négatif. Cependant, une nouvelle série de tests a révélé mercredi un résultat positif et un cas suspect.

C'est pourquoi les deux membres du personnel, ainsi que les deux autres qui partageaient leur chambre, ont été renvoyés chez eux.

Lotto Soudal a fait repasser un test à la personne ayant obtenu le "résultat suspect". "Et cette personne est maintenant aussi testée négative", dit Maertens. "Nous n'avons pas fait refaire de test à l'autre personne car il semblait également positif."

Normalement, les nouveaux tests ne suivent que le premier jour de repos, mais Lotto Soudal ne veut rien laisser au hasard et testera à nouveau tout le monde ce lundi. "Nous ne le ferons pas avant lundi, car si quelqu'un est infecté par notre personne "positive", le virus a également besoin d'un certain temps pour "grandir", pour être détecté. Il ne sert à rien de faire des tests plus tôt".