Tour de France: Succès du Russe Ivanov en solitaire
© EPA

Cyclisme

Tour de France: Succès du Russe Ivanov en solitaire

AFP

Publié le - Mis à jour le

Très tôt dans l'étape, treize hommes sont sortis du peloton. Roulston (Cervélo), Voigt (Saxo Bank), Maaskant (Garmin), Hincapie (Columbia), Roche (AG2R), Bennati (Liquigas), Willems (Liquigas), Le Mével (FDJ), Minard (Cofidis), Righi (Lampre), Ivanov (Katusha), Ciolek (Milram) et Timmer (Skil) ont rapidement pris une minute d'avance sur le peloton, avant que celui-ci ne revienne à moins de trente secondes. Finalement, cette échappée a pu prendre le large... sans Jens Voigt qui a eu une crevaison alors que tout le monde roulait "à bloc" pour creuser l'écart. Il n'a jamais pu revenir.

Hincapie, présent dans l'échappée, était dangereux au général puisqu'il ne pointait ce matin qu'à 5'25" de Nocentini. Les douze hommes de tête ont rapidement pris 7'00" d'avance, avant que les Astana ne viennent rouler en tête de peloton. Ils ont longtemps maintenu l'écart sous les 7'00" et ont été relayé par les AG2R à 45km de l'arrivée. Ceux-ci n'auraient pas réussi à sauver le maillot jaune sans l'aide des Garmin, en fin d'étape (sans doute la rivalité entre les deux équipes américaines a fait que les Garmin ne voulaient pas laisser le maillot jaune aux Columbia). Cela a permis à Nocentini de conserver 5" d'avance au classement général.

Pendant ce temps, la lutte pour la victoire d'étape faisait rage en tête de course. Ivanov, le Russe de l'équipe Katusha, est sorti à 11km de l'arrivée et a pu résister au retour des onze autres échappés du jour. Malheureusement, le seul Belge présent à l'avant, Willems, n'a pu suivre le rythme lors des premières attaques... Il a beaucoup roulé pour Bennati, qui, lui non plus, n'a pu concrétiser cette belle occasion.

Nicolas Roche (qui n'a pas roulé de toute la journée pour protéger le maillot jaune de son équipier) se classe 2e de l'étape, devant Roulston.

Cavendish a quant à lui réglé le sprint du peloton devant Hushovd. Cependant, il a été déclassé pour sprint irrégulier. Il faut dire que la finale de l'étape fut bizarre au sein du peloton... Les Columbia emmenaient le sprint pour Cavendish en essayant surtout de ralentir le rythme pour le maillot jaune éventuel d'Hincapie. Finalement, pendant le sprint, Cavendish a essayé de coincer Hushovd contre les barrières pour que Renshaw termine devant lui. En essayant de reprendre une unité à son rival, le Britanique perd gros ce soir puisqu'il n'empoche finalement aucun point.

Le Norvégien termine donc 13e de l'étape et prend treize points. Il possède ainsi 18 points d'avance sur Cavendish au classement du meilleur sprinter, voilà qui promet une belle bagarre pour le maillot vert ! Pellizotti (maillot à pois) et Martin (maillot blanc) n'ont pas été inquiété, mais demain sera un autre jour...

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous