Ganna, champion du monde de la discipline, a bouclé les 13 kilomètres d'un parcours très plat en 13:56 avec 14 secondes d'avance sur le Suisse Stefan Bissegger (Education First-Nippo) et 21 secondes sur le Danois Mikkel Bjerg (UAE Emirates). Quatrième à 24 secondes de Ganna, Tadej Pogacar (UAE Emirates) s'empare du maillot rouge de leader du classement général avec cinq secondes d'avance sur Joao Almeida et dix-huit sur Mattia Cattaneo, deux coureurs de Deceuninck-Quick Step.

Un maillot rouge que Mathieu van der Poel, vainqueur de la première étape dimanche, n'a pas pu défendre après le retrait de son équipe Alpecin-Fenix. La formation cycliste belge avait été informée d'un test positif au coronavirus d'un des membres de son staff. La personne concernée a été immédiatement placée en quarantaine tout comme ceux qui ont été en contact avec elle.

Mardi, la troisième étape mènera le peloton entre Al Ain et Jebel Hafeet dans une étape longue de 166 km avec un final réservé aux grimpeurs.