Initialement prévu sur les Strade Bianche et Tirreno-Adriatico, Greg Van Avermaet a vu son programme de course profondément chamboulé par la crise du coronavirus. 

"Les Strade Bianche constituait l'un des mes grands objectifs de cette première partie de saison et je me sentais en bonne condition à l'approche de ce rendez-vous, a commenté le coureur de chez CCC au micro de VTM. C'est donc dommage que cette course soit annulée, mais je comprends ce choix. J'ai ensuite pensé me rabattre sur Paris-Nice, mais l'équipe a préféré que nous fassions l'impasse sur cette épreuve. En tant que coureur, je pense surtout à l'aspect sportif des choses, au fait que cette course m'aurait permis de monter en puissance dans la perspective des prochains rendez-vous. Mais le staff doit d'abord songer à la santé des coureurs et du personnel, ce qui est logique."

Le champion olympique de Rio va donc mettre le cap sur la Sierra Nevada dans les prochains jours pour un stage an altitude visant à compenser cette période sans compétition. "J'ai déjà fait beaucoup de stages depuis le début de cette année (NdlR : dont un en altitude sur les pentes du volcan Teide à Ténérife) et ai envie de courir... Mentalement, ce changement n'est pas facile à accepter."