C’est le Casino d’Ostende qui va servir ce soir de prestigieux décor à la soirée de gala de remise du Vélo de Cristal et des prix périphériques (jeune, directeur sportif et équipier de l’année).

Créé en 1992 (succès de Dirk De Wolf) par nos confrères du quotidien flamand Het Laatste Nieuws, ce trophée récompense le meilleur coureur belge de l’année écoulée, toutes disciplines cyclistes confondues. Ce qui fait, qu’une fois encore, les routiers, cyclo-crossmans, pistiers ou vététistes sont aux prises pour désigner le successeur de Philippe Gilbert, quadruple lauréat consécutif (de 2008 à 2011) de ce prestigieux prix.

L’an dernier, le Liégeois s’était rapproché au palmarès de Johan Museeuw, lui-même désigné à cinq reprises par la centaine de personnes (anciens champions et ex-lauréats, dirigeants, coaches nationaux et journalistes) qui composent le jury. Gilbert, dont la saison a été sauvée, mais de quelle manière, par la conquête du titre de champion du monde, est évidemment encore une fois en lice et cité parmi ceux qui vont recueillir le plus de suffrages, comme Thomas De Gendt, Jurgen Van den Broeck, Niels Albert, Sven Nys et Kenny De Ketele, mais c’est évidemment Tom Boonen qui fait figure de principal favori.

La saison 2012 de l’Anversois, redevenu n°3 mondial et du WorldTour, sacré champion de Belgique, vainqueur de quatorze courses dont un exceptionnel quadruplé printanier dans les classiques pavées (GPE3, Gand-Wevelgem, Tour des Flandres et Paris-Roubaix) va normalement lui permettre de rentrer à la maison avec une quatrième oeuvre d’art, après celles qu’il a déjà conquises de 2004 à 2006.