A moins de trois semaines du Tour de France, l'Espagnol Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) s'est adjugé le Critérium du Dauphiné Libéré, dimanche, à Grenoble, au terme de la 7e étape enlevée par le Kazakh Dmitriy Fofonov (Crédit Agricole).

Valverde, vainqueur de deux étapes durant la semaine, a devancé au classement final l'Australien Cadel Evans (Silence), qu'il retrouvera sur les routes du Tour de France, et l'Américain Levi Leipheimer, absent de la Grande Boucle avec son équipe Astana.

En tête de l'épreuve depuis mercredi et son succès dans le contre-la-montre de Saint-Paul-en-Jarez, Valverde a contrôlé ses adversaires dans les cols des Alpes, le terrain de prédilection du Dauphiné. L'épreuve a mis en lumière plusieurs jeunes coureurs, le Russe Yury Trofimov et le Danois Chris-Anker Sörensen, tous deux vainqueurs d'étape, mais aussi le jeune (21 ans) français Pierre Rolland qui a ramené le maillot à pois du meilleur grimpeur.

Valverde, qui est âgé de 28 ans, s'est imposé pour la première fois de sa carrière dans le Dauphiné auquel il participait pour la troisième fois. Dans la septième étape (128 km), qui franchissait les cols de la Chartreuse (Granier, Cucheron, Porte) au coeur des Alpes françaises, Fofonov a devancé au sprint ses deux compagnons d'échappée, le Belge Jurgen Van de Walle et Trofimov, le plus actif du groupe.

Le Français Christophe Riblon, autre membre de l'échappée, a pris la quatrième place. Valverde, qui n'a pas été attaqué par ses adversaires directs, a terminé au sein du premier peloton, à un peu plus de deux minutes.