Selon la RTBF, l'Union cycliste internationale a envoyé son calendrier remanié aux équipes avant une validation officielle.

Depuis la semaine dernière, on savait que le Tour de France serait reporté de deux mois pour être disputé du 29 août au 20 septembre. À côté de cela, l'UCI entretenait le flou sur la suite du calendrier remanié, annonçant néanmoins que les trois grands tours et les monument seraient tous disputés cette saison et qu'un maximum d'épreuves seraient replacées.

Ce mercredi, la RTBF annonce que l'UCI a envoyé son calendrier remanié aux équipes.

La saison pourrait ainsi reprendre le 1er août en Toscane avec les Strade Bianche, annulée le 7 mars dernier. Une semaine plus tard, toujours en Italie, les coureurs devraient disputer Milan-Sanremo (le 8 août). Ensuite, il sera temps pour les coureurs de penser à la préparation pour le Tour de France avec plusieurs épreuves par étapes raccourcies comme le Dauphiné Libéré, réduit à quatre étapes durant le deuxième semaine du mois d'août avant les championnats nationaux, le week-end précédent le départ de la Grande Boucle.

Les championnats du monde seraient quant à eux maintenus aux dates prévues, soit du 20 au 27 septembre mais par la suite, les classiques devraient se disputer dans un ordre inhabituel. Les classiques Ardennaises devraient précéder les classiques pavées avec la Flèche Wallonne, le 30 septembre (trois jours après les Mondiaux) et Liège-Bastogne-Liège dans la foulée, le dimanche 4 octobre. "Il y a toujours beaucoup d’inconnues et nous sommes encore dans l’expectative" déclare néanmoins Giovanni Bozzi, le directeur des sports de la province de Liège au micro de la RTBF. "Mais c’est normal, j’insiste sur le fait qu’il y a des choses beaucoup plus importantes qu’une course cycliste à l’heure actuelle."

La Doyenne se déroulerait en même temps que le premier week-end du Tour d'Italie, ce qui empêchera Remco Evenepoel de chasser les deux objectifs qu'il se faisait en début de saison. La période des classiques se poursuivrait avec l'Amstel Gold Race le samedi 10 octobre, juste avant... Gand-Wevelgem prévu le lendemain. Ce sera alors l'amorce des classiques flamandes avec le Tour des Flandres le dimanche suivant (18 octobre) et Paris-Roubaix une semaine plus tard (25 octobre). La saison des classique se terminerait le 31 octobre avec le Tour de Lombardie, une fois le Giro terminé.

Pour conclure, cette fin de saison marathon, le Tour d'Espagne, qui devrait être légèrement raccourci, le grand départ ne pouvant se tenir à Utrecht, devrait débuter le 1er novembre.

Voila donc à quoi devrait ressembler la saison cycliste 2020. Un calendrier, à tout point de vue atypique qui devrait nous valoir quelques surprises.