Wout van Aert, contraint à l'abandon en raison d'une lourde chute dans le final du chrono du Tour de France vendredi, espère que son indisponibilité sera plus courte que celle prévue par le médecin, à savoir deux mois. 

C'est ce que le champion de Belgique du contre-la-montre a révélé dans une nouvelle vidéo publiée dimanche par son équipe Jumbo-Visma.

La chute, spectaculaire, a provoqué une profonde entaille sur le dessus de la jambe droite. Van Aert a déjà été opéré et passe le week-end à l'hôpital. "Je dois rester ici tant que les drains et les petits tubes qu'ils mettent entre les sutures sont mis", a expliqué van Aert. "Cela facilite l'écoulement du liquide de la plaie et c'est mieux pour la cicatrisation. En principe, ils sont retirés lundi. Puis on verra si les plaies sont suffisamment cicatrisées pour quitter l'hôpital. Un examen complémentaire aura lieu en début de semaine prochaine en Belgique ou aux Pays-Bas. Il y aura alors un plan pour une rééducation la plus rapide possible."

Le médecin a donné des indications à van Aert concernant son indisponibilité. "Il m'a dit qu'il faudrait quelques jours avant de pouvoir à nouveau marcher convenablement et quinze jours pour que la plaie soit bien cicatrisée", a indiqué le coureur. "Cela prendrait deux mois avant que je puisse à nouveau rouler à vélo. J'espère que le médecin a un peu exagéré car je n'ai pas l'intention de ne pas prendre mon vélo pendant deux mois. Mais je dois écouter mon corps."

Van Aert espère être rétabli pour le début de la saison de cyclocross. "Je n'ai pas de fracture. Donc si je peux à nouveau monter sur le vélo, je peux aussi rapidement retrouver ma forme."