Cyclisme

Wout van Aert a été contraint à l'abandon vendredi lors de la 13e étape du Tour de France. 

Le coureur de Jumbo-Visma a lourdement chuté dans le final du contre-la-montre. "La déception est grande de devoir quitter le Tour de cette manière", a confié le champion de Belgique du contre-la-montre dans une vidéo publiée samedi par son équipe samedi au lendemain de son opération à la jambe.

La chute, spectaculaire, a provoqué une profonde entaille sur le dessus de la jambe droite. "Vu les circonstances, je m'en sors plutôt bien", estime van Aert. "J'ai passé une bonne nuit et je ne ressens qu'un peu la douleur, grâce aux médicaments. Tant que je ne dois pas bouger, cela va bien. L'opération s'est déroulée rapidement et en douceur. Cela va faire mal de suivre le Tour à la télévision. La déception est grande de devoir quitter le Tour de cette manière."

Pour son premier Tour, van Aert a remporté une étape au sprint et le contre-la-montre par équipes, ce qui lui a permis de porter pendant quelques jours le maillot blanc du meilleur jeune. "Je peux être fier de ces deux premières semaines. J'ai réalisé de grandes choses pour moi et pour l'équipe. Mais mon objectif était d'arriver à Paris et cela ne se produira pas."

Van Aert était l'un des principaux candidats à la victoire du chrono à Pau. Au moment de sa chute, il possédait le deuxième meilleur temps au troisième et avant-dernier pointage. "Je n'effectuais pas un très bon chrono", a-t-il reconnu. "Je n'avais pas les meilleures jambes et j'ai entendu que d'autres coureurs étaient plus rapides. Je devais donc tout donner pour gagner autant de temps que possible. Je roulais à la limite. Il y a eu un virage. Je voulais gagner du temps et je l'ai pris trop court. Je suis resté coincé avec ma hanche derrière la barrière, c'est comme ça que la blessure est apparue."

"La chute est de ma faute, mais ma blessure est due à la barrière", a poursuivi le coureur. "Je pense que c'est une chute qui se produit rarement. Peut-être pourrions-nous réfléchir à la façon dont nous pourrions mieux placer ces barrières à l'avenir. Le mécanisme d'enclenchement était mal installé ou s'était desserré. Bien qu'en fin de compte l'intention est toujours de contourner les barrières et non de foncer dedans", a souri van Aert.