Mardi, au lendemain de la clôture du mercato, la Fédération mondiale de football (FIFA) a rendu public certaines données chiffrées. Entre le 1er janvier et le 2 septembre 2013, la FIFA a traité 10.454 transferts internationaux de joueurs pros masculins. Le total des indemnités de transferts s'élève à 2,556 milliards d'euros.

Si par rapport à l'année dernière, le nombre de transferts a légèrement diminué (10.513 soit -0,6%), le montant total des indemnités a fortement augmenté (1,988 milliard soit 29%). Mais ce n'est rien par rapport aux commissions versées aux managers qui, depuis 2011, ont augmenté de 80%: 128 millions en 2013 pour 107 en 2012, soit 20% de plus.

Les deux plus grands courants de transferts ont été enregistrés entre le Portugal et le Brésil (132 joueurs) et entre l'Argentine et le Chili (98). L'arrivée des Français en Belgique constitue la 5e migration la plus forte avec 60 joueurs arrivés chez nous d'outre-Quiévrain.

Le flux le plus important par indemnités de transferts a été enregistré entre les clubs espagnols, qui ont reçu 172 millions d'euros des clubs anglais pour 38 joueurs. Dans l'autre sens, les clubs espagnols ont versé 107 millions aux clubs anglais. Des Anglais qui ont aussi payé 112 millions aux clubs italiens.