Des milliers de fans belges viendront sans ticket, les Gallois seront aussi nombreux.

Le quart de finale au stade Pierre Mauroy de Lille va provoquer un déplacement de foule rarement vu de la Belgique vers la France. Officiellement, 12.000 Belges seront présents dans le stade de 50.000 places. Mais il y en aura plus que cela. Vu la proximité de Lille - la ville se trouve à 17 kilomètres de la frontière - tout le monde veut assister au match de l’année.

L’Union belge n’a pas la moindre idée du nombre de Belges qui viendront à Lille sans tickets. En tout cas, des dizaines de cars vont transporter des supporters qui n’auront pas de sésames. Seront-ils 100.000 en tout à s’emparer de Lille ?

À l’Euro 1984, lors du match Belgique - Yougoslavie (2-0) à Lens, 30.000 supporters belges étaient parvenus à se procurer un ticket. Mais la Yougoslavie était encore communiste et le Mur de Berlin existait toujours : il y avait très peu de supporters adverses à Lens.

Les Gallois, par contre, seront très nombreux. Leur pays, qui est en train de réaliser sa meilleure prestation footballistique de son histoire, est en folie totale, comme la Belgique. Les supporters gallois vont tout faire pour que le match ne soit pas un home game pour les Belges.

Les Diables Rouges , eux aussi, tentent d’avoir le plus possible de places pour ce match. "On ne sait pas encore combien de places on va recevoir de l’Uefa, mais je vais en commander tant que je peux. C’est un quart de finale, on joue près de la Belgique, on est en forme : tous les ingrédients sont là pour rendre le match attrayant. Si je peux en avoir 30 ou 40, je trouverai sans problème des intéressés. Mais on devra probablement se contenter de moins."